logo

graph avril 12

Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Gros changement par rapport au mois précédent, avril 2012 aura maintenu une ambiance maussade, humide et plutôt fraîche.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'avril
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus
basse
nbre de jours où
mini > ou = 10°
moyenne des maximales
temp le plus haute
nbre de jours où maxi>ou = 20°
t.moyenne du mois
pluviométrie
avril 2012
6,17°
1,6°
2
16,64°
21,8°
7
11,41°
102,5 mm
moyenne des 33 dernières années
6,31°
0,07°
3,68
17,21°
25,79°
6,94
11,75°
83,71 mm

La température moyenne du mois est donc inférieure à la norme (de 0,34°) et il est tombé environ 1/4 d'eau de plus que d'habitude.

Les minimales ont progressé d'environ 3° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre 1,6° et 10,9°.
Les maximales, par contre ont régressé de 1,45°, étagées de 9,7° à 21,8°.
Le soleil a été le grand absent, il ne s'est jamais montré plus de 4 à 6 h au cours des journées les plus favorables.
Le vent, surtout celui de secteur Ouest, a soufflé fréquemment et parfois avec beaucoup de force à l'occasion des orages.
Les précipitations, réparties sur 16 journées, ont apporté 102,5 mm d'eau.
Il y a eu des giboulées accompagnées de grêle, heureusement peu abondante et mélangée à de la pluie.
Les Pyrénées ont reçu de nouvelles couches de neige dont la fonte grossit les cours d'eau.

Ce mois-ci, la protection anticyclonique a fait défaut , laissant le champ libre à des dépressions venues de l'Atlantique ou de Méditerranée.
Au niveau des événements climatiques violents dans le monde, il faut citer,
comme chaque mois,des tempêtes (Japon, Grèce, Espagne, USA), des tornades aux USA , ou de très fortes pluies avec inondations (Colombie et aux îles Fidji où il y a eu des victimes).

Chez nous, les pluies ont été les bien venues, avec une action d'autant plus bénéfique qu'elles sont tombées en quantités raisonnables et à de nombreuses reprises, en général 4 jours par semaine, l'eau a ainsi eu le temps de s'infiltrer correctement.
Les végétaux ont vite réagi par une poussée de croissance et ont "repris des couleurs".

Par contre, le vent souvent violent, les pluies répétées et les températures fraîches ont été néfastes à
la formation des fruits. Bien que les floraisons des fruitiers aient été très abondantes, on ne peut compter aujourd'hui qu'un nombre bien limité de cerises (dont certaines tomberont peut-être), de prunes, de poires ou de pêches.

Malgré des conditions climatiques encore en dessous des normes, la profusion des plantes en fleur, le chant des rossignols ou des loriots, les cris stridents des martinets et les stridulations des grillons nous confirment que la belle saison arrive.
Les migrateurs venus d'Afrique créent la surprise, d'abord le désappointement avec, pour le moment, l'absence d'hirondelles, ensuite l'émerveillement avec la découverte d'une petite colonie de magnifiques guêpiers d'Europe.

guêpiers

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'avril des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où t.mini >10°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2011
   
14
20
     
2007
8,73
21,73
30
15,23
1995
- 4
1994
0 (2)
198
1988
1987
14
1986
3,8
0
12,9
8,3
1985
4
1982
0
15,5
1979
0 (4)
19
(1 )comme en 2002 ; (2) comme en 1990, 2005 et 2006; (3) comme en 1996 ; (4) comme en 1989


Avril 2012 a donc été un mois plus frais et plus humide que la moyenne.

Depuis le début de l'année
, les précipitations nous ont apporté 178,5 mm d'eau alors que la moyenne est de 264,5 mm ; nous sommes donc en déficit de 86 mm.
Rappelons de plus, qu'à la fin 2011
il y avait déjà un déficit de 146 mm.
La situation s'est donc un peu améliorée depuis le mois précédent mais nous sommes encore loin du compte.