logo

vue générale
Le village vu depuis le bord de l'Ariège


Localisation Google Maps

Agrandir le plan

Bonnac est un petit village d'environ 700 habitants situé à 250 m d'altitude et à 65 km environ au sud de Toulouse.
Il est cerné d'une part, par un méandre de l'Ariège qui forme une boucle correspondant à 3/4 de cercle et d'autre part, par la bordure abrupte des coteaux du Terrefort. Il est donc comme isolé des environs par ces barrières naturelles.
Les habitations sont regroupées le long de la rue principale qui fait partie d'une route peu fréquentée, reliant la vallée de l'Ariège à celle de la Lèze à travers les coteaux.
Les autres rues, plus petites, sont parallèles à la précédente.
Deux hameaux sont rattachés à la commune : Salvayre traversé par la RN 20 et Lafargue à 500 m en retrait.
Le territoire de la commune est donc varié puisqu'il comprend 2/3 de sa superficie sur la plaine alluviale de l'Ariège et 1/3 de coteaux abondamment boisés.

 école
château

château d'eau

A gauche, la rue principale avec l'Ecole et au dessou
s le château qui fut une demeure seigneuriale.

Ci-dessus, le château d'eau de l'époque Napoleon III.

Les abords du village sont bien aménagés et il est très agréable de s'y promener, d'autant plus que l'on y jouit d'un calme appréciable, bien que la RN 20 ne soit pas très éloignée.
Les rues de Bonnac, aux nombreuses maisons rénovées, sont également agréables et paisibles.
L'eau n'est jamais bien loin, que ce soit l'Ariège et son canal alimentant l'usine hydro-électrique de Pébernat, le château d'eau à fière allure avec le lavoir restauré à ses pieds, le petit cours d'eau qui traverse le village, les quelques sources ou les fontaines de pierre fleuries.
L'aspect des alentours de l'Ariège est amené inexorablement à changer assez rapidement car, dans cette zone de méandres, le courant sape les berges, emportant des matériaux et provoquent des effondrements.
Ce phénomène qui se produit dans l'extérieur des virages , est dû à la force centrifuge de l'eau et des matériaux emportés qui viennent buter contre la rive concave, de la même façon que les passagers d'une voiture sont entraînés vers l'extérieur d'une courbe prise à vive allure.
La place restante entre le village et l'Ariège a été exploitée pour les loisirs, terrains de pétanque, de sports ou espaces de verdure.
La proximité de la ville de Pamiers située à 4 Km seulement fait que peu de commerces se sont maintenus (un café seulement).

rue Delcassé
fontaine

A Gauche la rue Delcassé

Ci-dessus une des fontaines fleurie
(non alimentées en eau)


Côté historique, on peut supposer qu'un habitat gallo-romain y était installé puisque des pièces romaines y ont été découvertes.
Au Moyen-Age, la cité protégée par le château-fort du Castéla, aujourd'hui en ruines, faisait partie de la châtellenie de Saverdun (village situé à une dizaines de km), les habitations étaient regroupées tout près de ce château, en aval de l'actuel village.
Au XVe siècle, les Villemur, alors seigneurs de Bonnac, firent construire plus en amont un circuit c'est-à-dire une enceinte en terre crue pour se protéger des Routiers (brigands).
Les habitants s'installèrent dans cette enceinte où fut également édifiée une maison seigneuriale qui comportait une tour faisant office de prison.
Cette demeure connut une succession de périodes de décrépitude et de reconstruction ou d'extension par de nouveaux maîtres, notamment par la famille Dusson qui reconstruisit le 1er étage.
Le troisième Marquis de Bonnac de la famille Dusson qui fut colonel, perdit une jambe au combat, il dut porter un pilon et cela lui valut le surnom de "jambe de bois" ; Louis XV le fit commissaire du roi auprès des états de Foix.
Au XVIIIe siècle, l'abbé "de"Monteils, Vicaire Général de l'évêque de Pamiers, fit restaurer le premier étage et au XIXe, la famille Charly fait surélever les tours et construire la maison du jardinier.
Cette ancienne demeure seigneuriale très bien entretenue et entourée d'un beau parc, est appelée actuellement le château de Bonnac.
L'église actuelle, dédiée à Saint-Pierre, renferme un bénitier, une statue de la Vierge et un tableau de la crucifixion intéressants.

place
Une petite place tranquille (place Delpech)

pigeonnier
Pigeonnier du XVIIIe appartenant au château

église
L'église Saint Pierre

Il est possible de pratiquer de nombreuses activités culturelles ou de loisir au village - même ( 13 associations y sont actives) ou dans les environs. En particulier, des sentiers de randonnée ont été aménagés en bordure de l'Ariège ou dans les coteaux boisés, ils relient Bonnac aux villages voisins.

lavoir
Le lavoir