logo

panorama
Le panorama du village


Agrandir le plan

Caignac est un charmant petit village très calme de 250 habitants, construit à 265m d'altitude dans les coteaux du Lauragais.
Les maisons sont globalement regroupées sur une sorte de replat allongé, au flanc d'une colline, exposé au Sud-ouest, bénéficiant donc d'un ensoleillement important et d'une vue sur la chaîne pyrénéenne.
Au cours de la traversée, lorsque l'on pénètre du côté Nord, on rencontre successivement le hameau de Cammas, les premières maisons de Caignac, le reste du village organisé en 2 rues principales, le château et le cimetière.
Ce village est à égale distance (environ 10 k m ) de la vallée de l'Ariège et de celle du Canal du Midi que le Lauragais sépare.
Toulouse se situe à 40 km vers le Nord, l'autoroute des deux mers permet de s'y rendre dans un minimum de temps.
D'autres villes et villages ne sont guère éloignés ; le plus proche est Marquein : le premier que l'on rencontre quand on pénètre dans l'Aude à moins de 3 km ; Villefranche du Lauragais est à 10 km, Mazères à 13 km et Castelnaudary à 30 km.


rue principale
La grand-rue


Caignac est un village de la Haute-Garonne qui fait partie de la région Midi-Pyrénées.
Il est rattaché au canton de Nailloux et fait partie de la Communauté de Communes CoLaurSud basée en ce même chef-lieu de canton.
L'économie locale est basée sur l'agriculture ; la riche terre lauragaise permettant de bonnes récoltes de blé ou de tournesol.

La rue de l'école

petite rue

mairie

Ci-contre, l'ancien presbytère qui abrite la mairie et le foyer rural.
Ci-dessous, l'imposante façade de l'église Saint-Étienne avec son clocher-mur.

 

Une église ainsi que le château sont mentionnés au XIIe siècle.
Au temps des Croisades, Caignac fut une Commanderie appartenant à l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
Les profits que ces moines-chevaliers tiraient de l'exploitation de ses terres ainsi que de celles de nombreux villages voisins permettaient le maintien de Croisés en Terre Sainte.
Au XIIIe, les Consuls firent consolider les fortifications et au siècle suivant récupérèrent des biens provenant des Templiers.
Au XVIe, Caignac résista aux Huguenots.


église

château
Le château, à l'origine demeure du commandeur des Hospitaliers,
appartient actuellement à un particulier
et n'est pas visitable.