logo
Carbonne: département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Vue de la partie Sud de la ville depuis les coteaux du Volvestre.

Localisation Google Maps

Agrandir le plan

Carbonne est une ville comprenant environ 5000 habitants, construite en bordure de Garonne, à 43 km au Sud de Toulouse.



La Mairie

Les maisons anciennes sont disposées en un ensemble allongé, au niveau d'une boucle serrée du fleuve d'environ 1 km de long pour 500 m de large, recevant les eaux de la rivière Arize.
Par la suite, les constructions se sont étendues sur la rive gauche occupée par la plaine alluviale alors que la droite présente un versant abrupt et boisé aboutissant aux coteaux du Volvestre.


La vaste place de la République, bien ombragée.

Carbonne occupe une position géographique idéale au niveau des communications ; diverses routes divergent vers les villages voisins, l'autoroute A 64 (Toulouse-Bayonne) et le chemin de fer traversent la commune.
Au niveau agricole, la richesse du sol de la plaine et des coteaux permet de bonnes récoltes.


Vue des habitations bordant les rues du Professeur Étienne Roques et Louis Doméjean ; à droite, la Tour du gouverneur.

Administrativement, Carbonne fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement de Muret ; c'est également un chef-lieu de canton, siège de la Communauté de Communes du Volvestre.


La superbe halle

En voiture, les distances par rapport aux villes voisines sont
Montesquieu-Volvestre : 12 km ; Muret : 23 km ; Toulouse : 43 km ; Pamiers : 47 km ; Saint-Girons : 49 km ; Villefranche-de-Lauragais : 50 km ; Saint-Gaudens: 53 km ; Auch : 82 km.


L'église Saint-Laurent

C'est une importante exploitation agricole qui est à l'origine de la ville ; au XIIIe siècle, grâce aux moines de l'abbaye de Bonnefont et au Comte de Toulouse elle devint une bastide aux rues disposées en quadrillage.

Une période de dures épreuves s'en suivit au cours de laquelle la ville fut détruite et reconstruite avec des fortifications.
Les causes de ces malheurs furent la croisade contre les cathares, les pillages du Prince Noir et l'épidémie de peste.

Le portail de l'église

Les fortifications subsistèrent jusqu'au XVIIIe siècle où les voies de communications vers les villages voisins furent améliorées.
Carbonne devint progressivement un gros village agricole connu pour ses marchés ; le transport par chemin de fer vint s'ajouter à celui par la route et le fleuve.



Le colombier de Louis Grilhon

Le centre socioculturel et sportif

Le confluent de l'Arize et de la Garonne (basses eaux).

Une belle restauration

Le pont du jumelage

Au XXe siècle, la ville s'agrandit et acquiert un pouvoir attractif certain pour les commerces, les artisans et les entreprises de services.
Elle devient un lieu de résidence pour des gens dont le travail se situe dans l'agglomération toulousaine au sens large.


Le pont de pierre

Carbonne est donc une ville très agréable dans un cadre naturel verdoyant, elle dispose de nombreux équipements et services.
La riche vie associative propose un éventail complet d'activités.


Vue depuis la place de la République : la Garonne et le pont du jumelage

Pour en savoir plus sur la ville cliquez
ici

Retour à la page d'accueil
villages