logo

vue générale

Caujac est un petit village de 450 habitants, situé à environ 40 km de Toulouse, en direction du Sud.
Il est construit sur un promontoire à 239 m d'altitude, situé en bordure du confluent de deux petits ruisseaux avec la large vallée de l'Ariège. Ce promontoire fait partie des coteaux du Terrefort, séparés de ceux du Lauragais par la plaine alluviale de l'Ariège qui mesure à ce niveau 4,25 km et se situe à 213 m d'altitude.
Les maisons les plus anciennes sont regroupées sur les pentes de ce promontoire où elles sont séparées par un réseau de petites rues courbes. Depuis longtemps, les abords, pentus ou non, ont été colonisés par les habitations.
Ce village est traversé par une route assez étroite et à circulation importante qui est pratiquement parallèle à la R.N. 20.
De ce fait, beaucoup de véhicules l'empruntent pour éviter les ronds-points, feux rouges et encombrements divers de la nationale.
Sur les 3 autres routes qui joignent le village, une seule est assez fréquentée.


Agrandir le plan
rue

Deux rues qui amènent vers la partie
haute du village


Caujac fut un village important au Moyen Âge ; en 1271, il avait 3 Consuls.
Il fut même plus important qu'Auterive, ( qui compte aujourd'hui plus de 6000 habitants) et qui dut subir les ravages de la Croisade des Albigeois.
Le village fut ensuite la possession de la Maison de Montaut, de la famille Saman et de celle de Durfort jusqu'à la Révolution.
Il y eut forcément un château-fort et il reste encore de cette époque, d'après un habitant bien informé, un souterrain et une pièce qui aurait servi de réserve, elle aussi souterraine.
Des châteaux plus modernes furent construits dans le village et aux alentours ainsi que des demeures de caractère.
L'église romano-gothique possède un portail restauré à décor roman, un chevet pentagonal et des chapelles gothiques.

église
coteaux voisins

Les coteaux voisins se peuplent peu à peu

Mise à part la rue passagère, Caujac est un village paisible où il fait bon vivre ; les parties hautes jouissent d'un calme appréciable et, généralement d'une exposition ensoleillée.
Les vallées et surtout les coteaux voisins sont particulièrement appréciés pour leur tranquillité et leur point de vue sur les environs ou sur les Pyrénées; de ce fait, les nouvelles constructions se multiplient.
La région, à économie agricole, est cependant bien boisée et d'intéressants itinéraires de randonnée la parcourent.

Il est possible de trouver des gîtes pour y passer un agréable séjour.
Le château de Moussens
château

Retour à la page d'accueil
villages