logo
Clermont-le-Fort: département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Clermont-le Fort sur sa falaise molassique


Agrandir le plan

Clermont-le-Fort est un intéressant petit village construit à 236 m d'altitude, sur la bordure d'une falaise créée par le cours de l'Ariège, venant buter au niveau d'un méandre, contre les coteaux du Lauragais.



Le For
t

La commune compte environ 500 habitants répartis de façon dispersée et le village proprement-dit est très réduit.
Ce sont le Fort et l'église attenante qui occupent la partie principale, visibles de très loin car ils dominent la vallée de l'Ariège.



Ci-dessus, la porte gothique du fort
à droite, la cour du Fort avec église et puits

Administrativement, Clermont-le-Fort fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement de Toulouse et du canton de Castanet-Tolosan.
Le village est également rattaché au SICOVAL : syndicat de développement des communes de la vallée de l'Hers.


La vallée de l'Ariège en contrebas, la table d'orientation et la croix Saint-Louis

En voiture, les distances par rapport aux villes voisines sont :
Muret : 10 km ; Auterive : 15 km ; Toulouse : 20 km ; Villefranche-de-Lauragais : 29 km ; Pamiers : 46 km ; Castelnaudary : 58 km.


L'école

La topographie du site de Clermont-le-Fort lui a valu d'être très tôt occupé par l'homme, les fouilles archéologiques en attestent.
On dispose ici d'eau en abondance, de terres fertiles, de petits vallons abrités et d'un lieu dominant permettant de surveiller la plaine.
Les écrits historiques remontent environ à l'an Mil où s'installèrent les premiers seigneurs de Clermont.
Au cours des siècles suivants, d'autres seigneurs se succédèrent : les Isalguier, les de Rochechouart, enfin, Pierre de Buisson-Beauteville.


L'Ariège au pied du village

Le village possède un beau patrimoine bâti, avec son superbe Fort qui fut reconstruit à la suite de batailles.
Sa porte défensive montre encore les guides de la herse, elle a conservé des gonds de taille impressionnante.
L'église Saint-Pierre, Saint-Eutrope, comporte des éléments d'époques différentes et a été décorée par un peintre italien.

On peut notamment y voir des médaillons représentant neuf des villages du secteur tels qu'ils étaient à la fin du dix-neuvième siècle.
En bordure de falaise, la croix de Saint Louis, proche de la table d'orientation, domine la vallée.
A l'Est subsiste une croix de pierre du treizième siècle dont chaque face est sculptée d'une fleur de lys.
Dans les environs, on rencontre le long de sentiers pédestres, une croix des Rogations, une stèle commémorant des fouilles archéologiques et la charmante petite chapelle de Notre Dame des Bois.


Notre Dame des bois

Sur un sommet voisin du village, on peut observer un relief créé par l'homme : c'est un tumulus, reste d'une construction défensive très ancienne.


Le tumulus

Plusieurs circuits de randonnée permettent de parcourir les alentours et, l'Ariège toute proche, offre des possibilités de détente et d'activités sportives.


Croix en pierre du XIVème


Vue depuis le côté Sud-est

Retour à la page d'accueil
tous les villages