port

Le sapin de Douglas, encore appelé sapin de Menzies, pin de l'Oregon, etc.. a pour noms scientifiques pseudotsuga menziesii ou Pseudotsuga douglasii.
C'est un conifère qui pousse en Amérique du Nord, au Mexique, en Chine et en Europe.

Il peut atteindre une très grande taille : de 50 m à 100m suivant les conditions, pousse très vite et sa longévité s'étend sur plusieurs siècles.

Son port
est conique, ses branches basses sont retombantes, leur extrémité se redresse et porte des rameaux pendants.

L'écorce
, avec des poches de résine, est grisâtre à rougeâtre ; elle s'épaissit avec l'âge, assurant grâce à sa richesse en liège, une protection contre l'incendie.

Les feuilles
ou aiguilles, souples, arquées et pointues, ont la particularité, quand on les froisse, de dégager une odeur de citronnelle.
Leur couleur est vert-glauque, leur face inférieure présente une bande plus claire sur les bords.

Les fleurs
mâles, groupées en chatons coniques jaunes situés à l'aisselle des feuilles, libèrent le pollen.
Les fleurs femelles apparaissent sur le même arbre (plante monoïque), à l'extrémité des rameaux ; elles sont groupées en petits cônes pendants.

Après fécondation, ces cônes constituant le fruit, grossissent ; leurs écailles ont la particularité d'être accompagnées de bractées à 3 pointes.

Cet arbre, découvert au XVIIIe siècle par Menzies, fut introduit en Europe au XIX e siècle par Douglas.
Depuis, il a servi pour le reboisement et possède des qualités mécaniques très intéressantes.
Il est donc utilisé pour les charpentes, les emballages, le lamellé-collé ou la menuiserie.

tronc
cône

aiguilles