logo

vue générale
Vue du village depuis le pont sur l'Arize


Localisation Google Maps

Agrandir le plan

La Bastide-de-Besplas est un joli petit village tranquille d'environ 350 habitants, situé dans la vallée de l'Arize, entre Daumazan et Montesquieu-Volvestre, sur la route qui permet, depuis la vallée de la Garonne au niveau de Carbonne, de rejoindre en Ariège, Le Mas-d'Azil et Foix.
Les habitations sont groupées à 237 m d'altitude sur la rive gauche de la rivière, en un ensemble typique des bastides avec des rues rectilignes se coupant à angle droit.
Ce village se trouve entre deux routes parallèles : la D.628 et l'ancienne D.326 qui suivent le cours de l'Arize et relient Daumazan à Montesquieu.
Toulouse se trouve à 60 km vers le Nord et Foix à 45 km vers le Sud-est.


rue principale
La rue principale


Le relief de la commune comprend la plaine alluviale étroite orientée Sud-est - Nord-ouest dans laquelle serpente l'Arize.
Cette plaine est limitée du côté rive droite par les coteaux du Volvestre dont la bordure est largement boisée et du côté rive gauche, par des collines très atténuées, cultivées et peu boisées.

mairie
La coquette mairie


La Bastide-de-Besplas fait partie de l'arrondissement de Pamiers, du canton du Mas d'Azil, de la Communauté de Communes de l'Arize et du Pays des Portes de l'Ariège-Pyrénées.

Les couverts
couverts


Ce village, de par sa situation, jouit d'un bel ensoleillement et d'un calme tout à fait appréciable car il est en dehors des routes fréquentées et des centres urbains.
Les environs sont très agréables à découvrir, on ne se lasse pas de ce paysage de coteaux boisés et de vallons où de belles balades sont possibles avec, en arrière-plan la chaîne pyrénéenne toute proche.

place de l'église
Maisons à pans de bois et belle fontaine sur la place de l'église


La Bastide-de-Besplas (qui signifie l'origine de Belle Plaine ), a vu le jour au XIIIe siècle, à la suite d'un accord de parité (paréage) entre le Comte de Foix et l'abbé de Saint-Victor.
Le village fit partie de la châtellenie de Camarade.
Au XVIe siècle il fut le théâtre des luttes entre Huguenots et Catholiques

pont et chapelle
Le pont sur l'Arize et la chapelle Notre Dame du Bout du Pont


A l'extrémité du pont sur l'Arize, un petit oratoire fut très tôt construit et s'avéra abondamment fréquenté ; il était dédié à Notre Dame de Pitié. Au XVe siècle, y fut érigée une chapelle dite Notre Dame du bout du Pont ou Notre Dame de Piété.
Une grande crue la dévasta au XVIIIe siècle mais grâce à la ferveur des habitants, elle fut rapidement remise sur pied.
Actuellement, elle renferme un très beau retable du XIIe et un admirable plafond composé de caissons en bois peint figurant aux monuments historiques.
L'association des Amis de la Chapelle œuvre activement pour la préservation et la restauration de ce sanctuaire.

retable
Le rétable qui orne tout un mur de la chapelle avec une piéta centrale et le plafond en caissons de bois peint.

église
L'église Saint-André avec son clocher-mur, fut construite au XIVe, on dut la restaurer au XIXe.


Détail d'une sculpture à l'entrée de l'église

allée de platanes
Un agréable endroit où il fait bon goûter au calme et à l'ombrage.