logo
LAGARDELLE SUR LEZE : département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!


cours des Ravelins
Lc Cours des Ravelins


Lagardelle-sur-Lèze est un village de près de 3000 habitants, construit à 183 m d'altitude, à la jonction des vallées de la Lèze et de l'Ariège ; le confluent de ces 2 rivières se situant 6 km plus loin.
En raison de cette striation topographique , de nombreuses routes traversent la commune avec en particulier celle de la vallée de la Lèze qui permet de relier la région de Foix à celle de Toulouse, situé au Nord, à moins de 20 km de Lagardelle.
L'autre axe traversant est la route Saverdun-Muret, situés respectivement à 30 km et 8 km.
Les habitations sont dispersées sur un large périmètre et l'édification des nouvelles est en pleine expansion ; les plus anciennes forment un centre peu compact.


Agrandir le plan
château du Vignaou

La traversée du village (de préférence à pied) permet de découvrir des bâtiments intéressants dont certains ont encore fière allure (hôtel de l'ancienne Mairie, Château des Sœurs, église...).
Ci-contre le château de Vignaou qui est le siège de la Mairie, de la médiathèque et des services de l'Assainissement.


Lagardelle est un village dynamique aménagé dans un souci d'agrément, d'efficacité et de sécurité.
L'économie locale est basée sur l'agriculture mais l'artisanat et les professions libérales y sont bien présents, en outre, la Maison de Retraite au centre du village et la grande Polyclinique de la Lèze, installée depuis plus de 40 ans en périphérie, assurent des emplois. A 2 km au Sud, un vignoble est exploité autour du château de Redon.

Le château dit "des sœurs" accueille une maison de retraite : le Domaine de Notre Dame de la Paix.

château des Soeurs


Le village de Lagardelle fait partie de la région Midi-Pyrénées, il est rattaché à l'arrondissement de Muret et au canton de Portet -sur-Garonne.Il est intégré dans la Communauté de Communes du Vernet.

église

La remarquable église occupe tous les regards lorsque l'on emprunte la rue principale qui passe à quelques mètres.


Les Sotiates d'origine celtique, qui habitaient la région au début de l'ère chrétienne, avaient baptisé le village "Gard" ; cela signifiait élevé, escarpé, allusion à la bute dominant la vallée de la Lèze sur laquelle il était construit. Les Romains le transformèrent en Gardua car, en raison de la position géographique, on pouvait garder, surveiller les environs.
Ce nom devint plus tard Guarduella, Gardella, Gardello, Gardelle et enfin Lagardelle.
Au Moyen-Age, Le château où se situe l'actuelle Mairie était entouré de fortifications rasées à la Révolution.
L'église date du XIIe siècle, elle fut maintes fois remaniée, la dernière restauration date de 1959.

parc
En contrebas du château, un grand parc offre un appréciable espace de quiétude très arboré qui s'étend jusqu'à la Lèze.