logo
La lathrée clandestine


fleurs

La lathrée clandestine ou lathraea clandestina est une plante parasite très commune chez nous, elle pousse dans les lieux humides, ombragés et plus ou moins boisés ; elle appartient à la famille des orobanchacées et on la trouve parfois classée dans les scrophulariacées.

Cette curieuse plante diffère du commun des végétaux par l'absence de couleur verte ; elle peut se passer de chlorophylle car elle vit en parasite, aux dépends des racines de nombreux arbres ou arbustes : aulnes peupliers, saules...
La chlorophylle permet de produire des aliments organiques (amidon) à partir des aliments minéraux extraits du sol par les racines et du dioxyde de carbone puisé dans l'air ; cette synthèse ne fonctionne qu'à la lumière, c'est la raison pour laquelle on l'appelle photosynthèse.
Tout ce travail est devenu inutile pour la lathrée puisqu'elle puise directement, grâce à des suçoirs, ses aliments dans les racines de la plante parasitée.

La plante développe des tiges souterraines ramifiées portant des bractées écailleuses.
Leur centre présente une cavité débouchant à l'extérieur par une fente et garnie de glandes. Les insectes de la microfaune du sol y sont piégés et constituent pour la plante une source de matières premières pour la fabrication de ses protéines.
Les parties émergées sont très courtes ou absentes ; tous ces organes sont blanchâtres et de ce fait, la plante peut passer tout à fait inaperçue, d'ailleurs, le mot lathée vient du grec lathraïos qui signifie caché.

Le travail d'alimentation étant réduit au minimum, la plante peut se consacrer à celui de la reproduction. Pour cela, elle produit de mars à mai, des touffes de nombreuses et grandes fleurs au coloris violet-pourpre bien voyant.
Le calice est glabre, en forme de cloche et présente des lobes triangulaires.
La corolle en forme de tube se termine par une lèvre supérieure en capuchon et sa lèvre inférieure est divisée en 3 lobes étalés ; le long style blanc dépasse largement de la pointe du capuchon.

Le fruit est une capsule aplatie qui, à maturité, projette les graines à une distance impressionnante.

Cette plante est cultivée, notamment en Angleterre où sa floraison forme de beaux tapis lumineux.... aux dépends des arbres voisins.