logo
Les Bordes-sur-Arize : département de l'Ariège

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Bel ensemble de maisons , le long de l'Arize


Localisation Google Maps

Agrandir le plan

Quand, depuis Sabarat, on emprunte la route D 628 qui longe le cours de l'Arize en direction de Monesquieu-Volvestre, vers le Nord-ouest, on traverse la partie récente des Bordes-sur-Arize.
Il serait dommage de s'en tenir à cette vision réduite de ce village de caractère ; prenez donc au carrefour la route qui vous conduit vers la partie ancienne, en bordure de la rivière et vous découvrirez de belles choses



L'aire de pique-nique et la nouvelle halle.

Administrativement, Les Bordes-sur-Arize fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement de Pamiers et du canton du Mas-d'Azil.
Il est rattaché à la communauté de communes de l'Arize.
Au niveau des distances par rapport aux autres villes, on obtient:
Le-Mas-d'Azil : 5,5 km vers l'Ouest, Pamiers : 27,5 km vers l'Est, Foix : 29,5 km vers le Sud, Saint-Girons : 30 km vers l'Ouest, Toulouse : 73 km vers le Nord.


La mairie

La partie ancienne des bordes-sur-Arize comprend un ensemble compact de maisons groupées en bordure de la rive gauche, elle sont séparées par des rues souvent en pente, étroites et au tracé parfois sinueux ; certaines ont conservé le pavage des galets issus de la rivière toute proche.
Les colombages ne sont pas rares ainsi que les murs de pierres ; une bonne partie de ces maisons a été rénovée ou bien est en cours de réaménagement.
Les 600 habitants de la commune sont donc répartis dans cette partie historique et dans la partie récente installée sur la rive droite ; il y a également 4 hameaux et quelques habitations isolées.


Sur la rive droite, l'église Saint-Jacques plusieurs fois reconstruite.

Historiquement, le village, probablement habité et fortifié à l'époque gallo-romaine, s'appelait au Moyen-Âge, Las Bordas (prononcer Las Bordos en accentuant le premier o et en roulant le r), il était rattaché au comté de Foix et protégé par un château.

Au XVIe siècle le protestantisme devient la seule religion autorisée et les religieuses sont expulsées du couvent des Salenques qui est pillé.
Au XVIIe le village est brûlé à l'approche des troupes royales venues assiéger Le-Mas-d'Azil.
A partir du XVIIIe siècle le village s'appellera officiellement Les Bordes-sur -Arize.

Le temple protestant


Une des rues étroites de la partie de caractère avec des maisons intéressantes.

Les Bordes-sur-Arize jouit d'un superbe environnement naturel verdoyant et varié qui s'étend sur l'étroite vallée de l'Arize et sur les reliefs environnants : d'un côté la montagne boisée du Plantaurel à dominante calcaire et de l'autre les coteaux molassiques du Terrefort.


La rue de l'Horloge

Un tel cadre est évidemment propice au tourisme ; la découverte de cette région, aux Portes du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises réserve d'agréables moments, elle peut donner, en particulier, l'occasion de découvrir les murets et cabanes en pierre sèche, proches du village. .


Le village ancien et sa tour carrée.

Ce dynamique village dispose d'équipements variés et a diversifié son économie : associant à l'agriculture, les commerces (dont un supermarché),les services (médicaux et autres), etc..


Les deux superbes platanes du château de Ligny (propriété privée).

Retour à la page d'accueil
tous les villages