logo

place, église
La place de l'église ( XVIème, XViiième et XIXème siècle)
avec sa halle et à droite, ses maisons à colombages.



Localisation Google Maps

Agrandir le plan

Mazères est un gros village ariégeois de 3000 habitants situé à 240 m d'altitude, à la jonction des départements de l'Ariège , de la Haute-Garonne et de l'Aude. Il a été construit en bordure de l'Hers vif qui est un affluent de l'Ariège et qui coule vers le Nord-ouest, dans sa plaine alluviale, parallèlement aux coteaux du Lauraguais distants à ce niveau de 1 km environ.
Du côté opposé à ces coteaux, l'Hers est bordé par une plaine alluviale commune avec celle de l'Ariège et qui s'étend sur 7 à 8 km.
Bien que non situé sur une ligne de chemin de fer, ce village est bien desservi par le réseau routier et, récemment par la proximité d'une autoroute permettant de joindre Toulouse en un peu plus de 30 mn

La partie ancienne des habitations avec des rues formant un quadrillage à angle droit, est située sur la rive gauche ; elle est caractéristique des villages qui furent fortifiés. Depuis, l'agglomération s'étend dans plusieurs directions, notamment vers le Sud où s'est développé un pôle industriel.
L'agriculture est bien présente en raison de la fertilité de la plaine environnante mais l'économie s'est diversifiée grâce, en particulier, aux commerces et à l'artisanat
Les installations et la riche vie associative permettent un large éventail d'activités sportives, culturelles ou de loisirs (piscine non couverte, tennis, football, courses et randonnées, danse, chant choral, etc....).
Un grand camping avec bungalows a été aménagé le long de la rivière.

Mazères est devenue une ville réputée par la diversité de ses fêtes, foires et animations qui se déroulent tout au long de l'année (fête locale, médiévales, foire au gras, floralies; etc....).

Le site de Mazères recèle des vestiges des époques néolithique, romaine et mérovingienne ; un cimetière burgonde y est actuellement en cours de mise à jour..
Au XVIIIème siècle fut créée la bastide (village fortifié) par convention entre les Comtes de Foix et les religieux de l'abbaye de Boulbonne toute proche.
Mazères devint le lieu de résidence préféré de ces comtes qui y firent construire un château (aujourd'hui disparu) et qui abrita notamment Gaston Fébus et Gaston de Foix qui y naquit.
Le protestantisme y fit plus tard de très nombreux adeptes et les guerres de religion, comme partout ailleurs, y occasionnèrent de nombreux dégâts.
L'agriculture se développa ensuite, en particulier la culture et le traitement du pastel à partir du XVème siècle.
Enfin le village connut un essor commercial important.

pont
Le pont sur l'Hers vif .

hôtel d'Ardouin
l'hôtel d'Ardoin.
cloître
Le cloître de l'ancien séminaire
.
Des constructions intéressantes méritent une visite :
- l'hôtel d'Ardoin, ancien bâtiment pastelier, qui abrite des salles de musée, est classé monument historique
- des maisons particulières, hôtels ou façades remarquables ( rue Gaston de Foix et rue Castellane ...)
- remparts de la bastide et place des Tourelles.

vue générale
Le village vu depuis le côté Lauragais
Le grand bâtiment devant le clocher est l'ancien séminaire


Mazères est un village calme et accueillant où il fait bon vivre ; il est cependant à souhaiter fortement que la menace d'installation d'un gigantesque aéroport à proximité immédiate soit définitivement écartée.