logo

panorama
Depuis les coteaux du Lauragais : le village au premier plan, en bordure de la plaine de l'Hers ; à droite le clocher de Mazères
et, quand la visibilité le permet, la chaîne des Pyrénées qui s'étend d'un bout à l'autre de l'horizon



Agrandir le plan

Molandier est un village de 215 habitants qui se situe au Nord-ouest de l'Aude, à la fois tout proche du département de l'Ariège et de celui de la Haute-Garonne.
Il est construit à 230 m d'altitude, en bordure de l'Hers vif, sur l'étroite bande de plaine alluviale séparant la rive droite ce cours d'eau des coteaux du Lauragais.
L'Hers coule en direction du Nord-ouest, non pas au milieu mais sur la bordure Est de sa large plaine alluviale qui vient rejoindre celle de l'Ariège, quelques km plus loin.
Le territoire de la commune s'étend donc à la fois sur les coteaux propices aux cultures céréalières et sur la plaine (rive droite et rive gauche de l'Hers).
Molandier est situé sur la route qui permet de relier Mazères (à 2,5 km au Nord-ouest) à Castelnaudary (situé à 30 km au Sud-est ), en traversant le Lauragais.

le clocher
La salle des fêtes et le clocher-mur avec ses 11 logements campanaires qui domine largement le village


Cet agréable village à l'économie basée sur l'agriculture est situé dans une zone calme, assez éloignée des grands centres urbains ; on rejoint Toulouse situé à 55 km vers le Nord, en empruntant la RN 20 ou bien la récente autoroute A 66.
Molandier fait partie de la région Languedoc-Roussillon, il dépend du canton de Belpech distant de 8 km et est intégré à la commuanuté de communes de Garnaguès-La Piège.


la mairie
La superbe mairie

l'église et la halle
La place Raymond Roger Trencavel


Molandier est une bastide fondée par les comtes de Foix, probablement au XIIIe siècle. L'agencement de ses rues qui se coupent à angle droit en est un témoignage.
Son église dédiée à l'Assomption de Notre Dame est remarquable par son large clocher-mur de type peigne.
Elle fut érigée en 1784-1785 et son clocher ne disposait que de 6 baies campanaires alignées. L'adjonction des 3 pignons aigus avec leurs 5 baies fut réalisée en 1867.
Le portail est classé monument historique.
Pour l'instant, le carilloon est muet et la municipalité est en attente de subvention pour réaliser son projet de rénovation.

La place Jeanne d'Arc, bel espace ombragé
avec des aménagements pour les enfants

place Jeanne d'Arc

aux abords de la halle
Une vue de la place avec sa grande halle

le château
Le château de Sauvegarde appartient à un particulier, on ne peut le visiter.

haut de page
Retour à la page d'accueil
villages