logo
Montgiscard : département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Vue depuis les hauteurs côté Ouest ; les collines du Lauragais à l'arrière-plan sont séparées du village par la vallée de l'Hers-Mort; non visible ici


Agrandir le plan

Montgiscard est un village d'environ 2100 habitants construit à 175 m d'altitude, sur la bordure Ouest de la vallée de l'Hers-Mort, à 20 km au Sud-est de Toulouse.



La Mairie


Les habitations anciennes sont groupées sur une terrasse dominant la vallée et la disposition des rues semble celle d'une bastide.
Le territoire de la commune s'étend à la fois sur le vallée et sur les coteaux du Lauragais, en grande partie ceux du côté rive gauche.
Cette vallée constitue un très important couloir de communication par la route, le rail ou le Canal du Midi, entre les régions toulousaine et méditerranéenne.



Une rue aux abords de l'église

Administrativement Montgiscard fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement Toulouse et constitue un chef-lieu de canton.
Le village est également rattaché au SICOVAL : syndicat de développement des communes de la vallée de l'Hers.


L'église avec son clocher-mur à tourelles

En voiture, les distances par rapport aux villes voisines sont :
Villefranche-de-Lauragais : 15 km ; Auterive : 18 km ; Toulouse : 22 km ; Castelnaudary : 36 km ; Revel : 40 km ; Pamiers : 49 km ; Carcassonne : 77 km.


La chapelle Notre Dame de Roqueville

L'origine du nom de ce village est sans doute mixte puisqu'elle vient du latin "mons" désignant un mont et du germanique "Wisishardt", transformé ensuite en Guiscard, qui serait le nom d'un personnage.
L'histoire de Montgiscard est jalonnée de péripéties dramatiques ; au XIIIe siècle, il fut certainement fortifié et sous la protection du château-fort de Roqueville.
Des luttes d'intérêt, d'idéologie religieuse ou politique, eurent pour conséquences le rasage du village par le Comte de Toulouse au XIIIe siècle, son incendie par les troupes du Prince Noir et l'exécution d'une noble cathare au XIVe.
A l'époque révolutionnaire, les royalistes et les républicains s'y affrontèrent.


Salles situées face à la chapelle

Roqueville, où l'on peut voir actuellement un calvaire et une église construite au XIXe siècle, resta longtemps un pôle spirituel d'attraction, réputé pour les miracles qu'on lui attribuait ; il faisait l'objet de pèlerinages et des missionnaires y étaient basés.


L'écluse de Montgiscard

La présence du Canal du Midi doté d'une écluse, apporte un espace de détente et de loisirs très appréciable où la promenade à pied, à vélo ou à roller, sur des pistes spécialement aménagées, est un véritable plaisir.
Des itinéraires de randonnées permettent également de découvrir les paysages variés et le patrimoine bâti des alentours.


Le Canal du Midi ; sur la rive opposée, après le platane de gauche,derrière le parasol vert, on devine l'ancien lavoir

Ce village dispose d'atouts qui le rendent particulièrement intéressant : dans un cadre naturel agréable, il est situé à proximité de l'agglomération toulousaine et en bordure immédiate des voies de communication.


Le pont des Romains reconstruit au XIXe siècle


Retour à la page d'accueil
tous les villages