² ,
logo

Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Septembre 2016 nous a fait profiter d'une belle fin d'été avec beaucoup de soleil, de la chaleur mais aussi très peu de pluie.

Voyons quelques particularités de ce mois, par rapport aux autres mois de septembre des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus
basse
nbre de jours où
mini > ou = 20°
moyenne des maximales
temp le plus haute
nbre de jours où maxi>30°
t.moyenne du mois
pluviométrie
septembre 2016
14,1°
8,5°
0
26,7
33°
9
20,4°
15 mm
moyenne des 37 dernières années
12,7°
6,1 °
4,9
24,7°
31,4°
2,8
18,7°
54,9 mm

Les températures sont donc supérieures à la moyenne ; l'écart le plus évident concerne les maximales qui se situent à 2° au dessus de la norme.
La pluviométrie est bien modeste puisqu'elle ne nous a apporté que 25% de la quantité normale.

Les minimales ont baissé de 1,5° par rapport au mois précédent, elles varient de 8,5° à 19°.
Les maximales ont également diminué de 2,2°, elles varient entre 16° et 33°.
Le soleil a été très présent avec 14 journées entières sans nuage.
Le vent
a été relativement peu présent avec un petit avantage au vent d'Ouest.
La pluie n'a apporté en 3 journées, que 15 mm d'eau, soit environ 40 mm de moins que la valeur normale.

Depuis le début de l'année , nous avons reçu 519
mm d'eau de pluie pour une moyenne de 580,5 mm.
Le déficit s'élève donc à 61,5 mm


Dans la campagne la tendance aux couleurs savane s'est accentuée à part pour les champs où l'irrigation a été utilisée.
Les pieds de maïs sont souvent déjà complètement secs et les tournesols en cours de moissonnage.
Les cultures de soja sont loin d'avoir fini leur cycle végétatif.
les champs qui avaient porté les céréales sont maintenant travaillés grâce aux engins modernes qui ont souvent des dimensions impressionnantes.

Côté potager
c'est la misère : si l'on n'a pas arrosé, il ne reste plus rien de productif et si l'on n'a pas arrosé, ça devient assez vite contraignant pour obtenir des résultats à peu près convenables.

Au niveau du verger, la sécheresse a sévi avec pour conséquences des arbres affaiblis donc plus sensibles aux parasites et aux maladies.
Résultat, des petits fruits peu nombreux (poires, pêches, prunes) dont beaucoup sont véreux.
Comme ces dernières années, les noyers ne produisent plus que des fruits qui deviennent noirs avant mâturité, donc immangeables.

Au chapitre parasites il faut signaler aussi la petite guêpe extrême-orientale : cynips sinensis qui attaque les châtaigniers en pondant dans les bourgeons pendant l'été.
Au printemps, les larves font produire par l'arbre de grosses gales au détriment du développement des feuilles qui s'atrophient. Résultat, l'arbre est affaibli, sensible aux maladies et sa production de fruits chute.
Quant aux buis qui ont survécu à l'invasion de l'année passée, ils sont toujours la cible de la pyrale du buis dont les chenilles dévorent le feuillage. Certains ont tout de même assez bien résisté.

Pour terminer par une note positive, cet été nous a permis de ménager les machines de tonte du gazon, ce qui, de fait, allongera leur durée d'utilisation.

Voyons maintenant les valeurs extrêmes concernant la température et la pluviométrie, pour les mois de septembre
depuis 1979.

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >20°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou> 30°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2014
7
2006
1
30
2003
19,08
14 (1)
11
34,76
25
41,5
26,92
1984
0 (2)
24
163,5
1982
12,03
5,5
0
18,76
(1 )comme en 1994
(2) comme en 1981, 1996, 1985, 1980 et 1979

Septembre 2016 a donc été, comme le mois d'août, un mois chaud et sec avec un passage plus frais en milieu de période.
Par contre, les précipitions n'ont pas comblé le déficit du mois précédent mais l'ont de surcroît, accentué.

En ce qui concerne juillet, août et septembre 2016 qui correspondent approximativement à la durée de l'été,
La température moyenne a été de 21,6° pour une moyenne de 20,8°.
La quantité totale d'eau de pluie a été de 72 mm pour une moyenne de 154 mm, soit plus du double.

Espérons qua l'automne vendra rapidement, mais sans excès, remédier à ce manque.