logo
VENERQUE : département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Vue générale avec en arrière-plan, la chaîne des Pyrénées.


Agrandir le plan

Venerque est un village dont la population avoisine les 3000 habitants ; il est situé en bordure de l'Ariège et au flanc des coteaux du Lauragais, à une vingtaine de km au sud de Toulouse.


La rue Rémusat, ; à droite, dans la courbe, l'école de musique.

En fait, le village, construit à l'origine un peu en hauteur, à proximité de l'endroit où le ruisseau de la Hyse rejoint l'Ariège, s'étend maintenant, à la fois dans les vallées de ces cours d'eau (en particulier celui de l'Houmenet, affluent de la Hyse), ainsi que sur les pentes douces des coteaux qui les séparent.
Un pont sur la rivière Ariège sert de limite avec les premières maisons de la commune voisine : le Vernet, situé dans la plaine .






La belle église fortifiée
Saint-Pierre-et-Saint-Phébade, érigée sur le lieu où existait déjà
la chapelle de l'ancienne abbaye Saint-Pierre de Venerque,
la vue ci-dessus montre la base
en pierre de taille

Administrativement, Venerque fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement de Muret et du canton d'Auterive.
Le village est également rattaché à la Communauté de Communes Lèze-Ariège-Garonne qui siège au Vernet.

En voiture, les distances par rapport aux villes voisines sont :
Muret : 11 km ; Auterive : 12 km ; Toulouse : 23 km ; Villefranche-de-Lauragais : 29 km ; Pamiers :42 km; Foix: 71 km.


La Mairie

Le site du village fut peuplé dès la période préhistorique comme l'attestent les ossements fossiles et des objets découverts en divers lieux.
Les traces écrites historiques remontent au XIe siècle.
Au fil des siècles suivants, furent érigés, le couvent des Trinitaires, l'abbaye Saint-Pierre de Venerque ainsi que la léproserie et l'hôpital des Peyrousés
.
Jusqu'à la Révolution, le village appartint à des seigneurs dont le premier connu fut Guillaume de Falgard.

A gauche, la Maison de l'association canoë-kayak ; à droite, la Salle des Fêtes

La possession de ce village fut évidemment l'enjeu de batailles et un château ainsi que des fortifications devinrent indispensables.
D'ailleurs, dans le langage de l'époque, le mot Venerque (prononcé phonétiquement Bénerco en occitan), signifiait "bien défendu".
La période révolutionnaire fut marquée par des troubles ; à cette époque existait un port sur l'Ariège et des orpailleurs venaient régulièrement s'installer sur les berges.


Les bords de la Hyse et, ci-dessous, le pont qui la traverse.



En 1922, le docteur Guilhem, ancien maire, fit don de sa propriété où est installé actuellement un Institut Médico-Pédagogique.
Depuis, le village s'est bien développé, sa position géographique proche de Toulouse et sa proximité des voies de communication en fait un lieu de résidence privilégié.


Le Pech offre une possibilité aux promeneurs d'admirer le superbe panorama

Les bords de l'Ariège, et les coteaux, notamment leur bordure en surplomb sur la vallée, offrent de belles occasions de profiter des larges points de vue et de la nature variée.

Pour plus d'informations visitez le site officiel de Venerque ici

Retour à la page d'accueil
tous les villages