logo
Villefranche-de-Lauragais : département de la Haute-Garonne

Free translation-kostenlose Übersetzung-tradução gratuita-traducción gratuita-traduzionegratuita!



Une place animée


Agrandir le plan

Villefranche-de-Lauragais est un village d'un peu plus de 4000 habitants, construit à 170 m d'altitude,sur le grand axe de communication Toulouse-Méditerranée.



La grande halle

Cette voie majeure est drainée par l'autoroute des deux mers (avec une bifurcation vers la vallée de l'Ariège à travers le Lauragais), par la route nationale, le chemin de fer et le Canal du Midi.
La vallée de l'Hers-Mort offre à ces voies de communication, le relief idéal ; le seuil de Naurouze proche, à 189 m d'altitude, en constitue le point culminant.


Un espace bien aménagé à proximité de l'église.

Administrativement Villefranche-de-Lauragais fait partie de la région Midi-Pyrénées, de l'arrondissement de Toulouse et constitue un chef-lieu de canton.
C'est également le siège d'une Communauté de Communes.



A gauche, maisons en bordure de la place
Ci-dessous, bâtiments de l'Inspection Académique

En voiture, les distances par rapport aux villes voisines sont :
Revel: 28 km ; Castelnaudary : 21 km ; Carcassonne : 60 km ; Pamiers :48 km ; Auterive : 26 km ; ; Toulouse : 35 km.


La rue de la République
Ce village est une ancienne bastide fondée au XIIIe siècle par un comte de Toulouse : Alphonse de Poitiers.
Il connut, au XIVe et au XVe , des attaques dévastatrices de la part des Anglais puis des Routiers.
A partir du siècle suivant, le riche terroir agricole apporta un essor considérable permettant de surpasser les villages voisins, grâce à la culture du pastel.
Au XIXe , Les troupes du général anglais Hill, poursuivant l'armée napoléonienne en retraite depuis l'Espagne, traversèrent le pays.

Le jardin public

Villefranche-de-Lauragais, dont la situation privilégiée, au niveau communications et distances aux grosses agglomérations, jouit d'un environnement de coteaux plus ou moins boisés où l'agriculture tient encore une bonne place.
Le climat doux de la région, l'attrait touristique du Canal du Midi, de lacs aménagés et les nombreuses possibilités de randonnées ou de circuits-découverte, sont de sérieux atouts pour le village.


Le château de Lavelanet (privé)

Le visiteur appréciera la grande église gothique construite en briques rouges et son remarquable clocher-mur aux deux fières tourelles.
D'autres bâtiments sont également en briques rouges, notamment la grande halle, située tout près de l'église ainsi que des maisons de particuliers.
On pourra voir également des maisons à colombages, des passages couverts, le moulin à eau de Barelles et le moulin à vent restauré.


La clinique Monié ; une maison de convalescence et une maison de retraite complètent cette structure


haut de page
Retour à la page d'accueil
tous les villages