L'ageratum est une plante originaire du Mexique ou de l'Amérique du sud, on l'appelle encore agérate, célestine ou eupatoire bleue ; elle appartient à la famille des composées.

La plante forme une touffe parfois très basse et étalée ou bien de 30 à 50 cm de haut avec des ramifications ; elle est recouverte d'une pilosité un peu rugueuse.
Les tiges cylindriques contiennent une abondante moelle blanche.
Les feuilles opposées sont arrondies ainsi que leur denture, elles ont une surface gaufrée et leur pétiole présente un sillon qui prolonge la nervure principale, sur sa face supérieure.

La floraison d'un bleu ou d'un mauve lumineux ne passe pas inaperçue, elle est particulièrement abondante, cachant parfois le feuillage et dure très longtemps (tout l'été et l'automne jusqu'aux gelées).
Les fleurs sont groupées en de nombreux capitules en forme de boules pelucheuses.
Le mot ageratum vient du grec "a" qui signifie privé de et de "geras" qui désigne la vieillesse ; cela traduit l'idée que la floraison ne faiblit pas, qu'elle dure très longtemps.

Cette plante s'accommode de tous les sols mais demande une exposition ensoleillée. Elle craint la sécheresse mais un excès d'arrosage risque de trop favoriser le feuillage au détriment de fleurs. Ses seuls ennemis sont les araignées rouges et le gel qui la détruit.

On la multiplie par semis ou bouturage.

Il existe plusieurs espèces d'ageratum comme
- ageratum mexicanum à petite fleurs bleues
- ageratum caelestinum de taille basse
- ageratum Lasseauxii qui est le plus grand.
De nombreuses variétés et des hybrides de ces espèces ont été mis au point


plantes de septembre 2003
plantes et météo