logo
L'amanite rougissante

champignons entiers

L'amanite rougissante, encore appelée golmotte, oronge vineuse ou royal, a pour nom scientifique amanita rubescens. Ce champignon très commun pousse dans tous types de bois et de terrains, de juin à novembre.

Son chapeau
, d'abord convexe puis étalé, et même retroussé a une couleur brune, rosée, rouge vineux ou jaunâtre, il a tendance à pâlir en gardant seulement sa coloration dans la zone centrale.
Il est parsemé d'écailles concentriques blanchâtres, grisâtres ou rougeâtres ; la pluie peut les emporter plus ou moins. La marge de ce chapeau n'est pas striée.
Les lames larges, blanches et serrées se teintent de rougeâtre au contact.

Le pied robuste, brunâtre ou blanchâtre, devient creux avec l'âge, sa base renflée se termine en cône, il porte à ce niveau quelques traces d'écailles qui sont des restes de la volve absente.
L'anneau, large et retombant, est trié et de couleur blanchâtre, rosée, brunâtre ou jaunâtre.

La chair
blanche devient rougeâtre à l'air, surtout au niveau de la base du pied.
Elle a une odeur peu marquée et une saveur d'abord agréable puis amère.

La prudence s'impose dans la consommation de ce champignon qui est toxique à l'état cru, il contient des substances qui entraînent la destruction des globules rouges du sang.
Par contre, longuement cuit à une température supérieure à 75°, il devient comestible de bon goût.

Attention cependant si vous cueillez ce champignon, ne le confondez pas avec la redoutable amanite panthère dont la chair blanche ne change pas de couleur à la blessure.

lames
base du pied
rougissement à l'air

plantes d'octobre 2005
plantes et météo