L'ambroisie à feuilles d'armoise ou ambrosia artemisifolia est une plante annuelle envahissante originaire d'Amérique du Nord, qui pousse sur les terrains fraîchement remués, les friches, les bords de routes ou de cours d'eau.
Elle appartient à la famille des astéracées ou composées.

Cette plante poilue forme une touffe assez large pouvant dépasser 1,50m de haut.

Les tiges ramifiées et anguleuses ont tendance à se lignifier à la base et se teintent souvent de rouge.

Les feuilles, contrairement à celles des armoises, ne sont pas aromatiques.
Leur limbe est profondément découpé jusqu'aux nervures, en lobes pennés et dentés.

Les fleurs
les plus apparentes sont groupées en épis de capitules dressés terminaux, ce sont uniquement des fleurs mâles (qui produisent le pollen).
Les fleurs femelles insignifiantes sont situées plus bas, à l'aisselle des feuilles.

Les fruits sont des akènes allongés, lisses et non plumeux, ils se terminent par une couronne de 5 à 6 épines et un petit bec ; ils contiennent 1 seule graine.



Ici, les longs épis de fleurs mâles et dans le quart gauche, des fleurs femelles.

Cette plante invasive est considérée comme un véritable fléau en raison du fort pouvoir allergisant de son pollen, provoquant des rhumes, sinusites, bronchites, otites, asthme, conjonctivites ou dermites.
Elle est bien présente dans la région Rhône-Alpes et son aire de forte densité s'étend vers le Centre, l'Ouest ainsi que d'autres régions.
Des plans d'action pour lutter contre l'ambroisie sont en application, ils visent à sensibiliser le public sur ce problème, éviter le plus possible de laisser la terre nue, détruire la plante par des moyens mécaniques ou chimiques, à défaut, la faucher avant sa floraison et surveiller la composition de l'air en pollens.

Malgré ce tableau négatif, il faut dire que cette ambroisie est une plante médicinale antiseptique, émétique, émolliente, et fébrifuge. Les Indiens d'Amérique y avaient recours pour ne nombreux usages aussi bien par voie externe qu'interne.
En homéopathie, son pollen soigne les rhumes.

Selon la mythologie grecque, l'ambroisie désigne une nourriture des Dieux sous forme plus ou moins liquide et parfumée, sensée procurer l'immortalité à quiconque en consommerait.