logo


Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Ce mois d'août 2009 nous a apporté davantage de soleil et de chaleur que le précédent, il a aggravé également l'état de sécheresse.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'août
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp la plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Août 2009
16,46°
8,8°
29,4°
38°
22,93°
41,5 mm
moyenne des 31 dernières années
15,83°
9,87°
27,82°
34,7°
21,86°
57,56 mm

La température moyenne est donc supérieure de 1° à la normale et la quantité d'eau tombée représente 72% de la quantité habituelle.

Les minimales ont progressé de 0,5° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre 8,8° et 21,5°.
Les maximales ont gagné 1,2°
avec des valeurs extrêmes de 19,5° et 38°.
Le soleil, a brillé généreusement pendant 14 journées entières.
Le vent, comme en juillet, n'a pas soufflé très fort ni bien longtemps, le vent d'autan et celui de secteur Ouest se sont partagé les moments de présence..
Les précipitations, pas aussi faibles qu'au mois précédent, ont apporté 41,5 mm d'eau en 7 jours.

La protection anticyclonique s'est maintenue presque tout au long du mois, ne laissant pénétrer de l'air perturbé humide qu'à de rares occasions, de courte durée.
Notre région a été en alerte canicule pendant quelques jours en milieu de mois mais, bien que les températures de la journée aient largement dépassé les 30°, celles de la nuit n'ont excédé les 20° qu'à 3 reprises.
A l'occasion de cette vague de chaleur, on a noté un maximum nocturne de 21,5° alors qu'il a fait 33° à Madrid, vers minuit.

Ce mois a apporté son lot d'événements catastrophiques liés au climat avec, notamment, par ordre chronologique :
de gros incendies aux Canaries et à Vancouver, des typhons sur la Chine, des ouragans ou tempêtes plus ou moins forts sur les Antilles et le Sud-est des États-Unis, à nouveau des grands incendies à Athènes puis en Californie.

A la campagne, les arrosages sont encore en fonction mais la maturation des épis de maïs est bien avancée tandis que celle des capitules de tournesol est presque terminée ; restent des cultures de sorgho et de rares champs de soja.
Le travail des terres laissées nues après les moissons est en cours.
Au verger, les pruniers ont à peu près terminé de livrer leurs fruits à l'appétit des humains mais aussi des animaux opportunistes.
On peut, par ailleurs cueillir les premières pommes, amandes ou figues qui, pour l'instant sont bien sucrées, tant qu'il n'a pas trop plu.
Au potager, les journées très chaudes ont notamment, malgré les arrosages, perturbé la production des tomates ou des haricots verts (qui n'ont gardé que quelques fleurs), d'autant plus que les écarts thermiques entre le jour et la nuit ont été importants.
Nous avons eu par exemple , pour le 4, 10,6° la nuit et 31° l'après-midi ; pour le 15, 15,8° et 35,5° ; pour le 19, 18,5° et 38° ; pour le 23, 12,5° et 35,5°, enfin, pour le 31, 8,8° et 31°.

La chaleur et la faible pluviométrie ont accentué le dessèchement de la végétation et la baisse du niveau des cours d'eau dont certains sont totalement à sec.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'août des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >20°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou> 30°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2006
1
30
2003
19,08
14 (1)
11
34,76
25
41,5
26,92
1984
0 (2)
24
163,5
1982
12,03
5,5
0
18,76
1981
0
11
(1 )comme en 1994
(2) comme en 1996, 1985, 1980 et 1979

Août 2009 a donc été un mois de plein été particulièrement chaud et ensoleillé ; sa pluviométrie insuffisante a accentué l'état de sécheresse.

En ce qui concerne la quantité totale d'eau tombée depuis le début de l'année, nous en sommes actuellement à 496,5 mm alors que la valeur moyenne depuis 1979 est de 522 mm.
Nous sommes donc bien en déficit d'eau mais pas encore en état de restriction, comme dans 49 départements français.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo