fleurs

inflorescence

L'absinthe ou artemisia absinthium est encore appelée grande absinthe, herbe aux vers, herbe sainte ou armoise amère ; cette plante vivace méditerranéenne pousse le long des chemins, sur les talus, les lieux incultes ensoleillés.
Elle appartient à la famille des composées.

Elle forme une jolie touffe buissonante très aromatique de 60 à 100 cm de haut.
La tige généralement anguleuse est un peu ligneuse vers la base.
Les feuilles couvertes d'un duvet soyeux argenté sur les deux faces sont découpées en éléments lobés 2 ou 3 fois pennés.

La floraison a lieu de juillet à septembre, la plante développe de grandes grappes composées de petits capitules jaunes, globuleux et pendants.

L'absinthe se plaît particulièrement dans un sol argilo-calcaire, il vaut mieux, au début, la protéger des grands froids.

Cette plante extrêmement amère et considérée comme toxique est reconnue depuis l'Antiquité comme médicinale et on lui a attribué de très nombreuses vertus.
Les plus évidentes étant sans doute un effet stimulant sur l'appareil digestif, le pouvoir de chasser les vers intestinaux (le nom anglais de l'absinthe est woodworm), de lutter contre la diarrhée ou les douleurs abdominales.

Ces propriétés lui ont valu d'enter dans la composition de boissons apéritives (le nom allemand de l'armoise est Wermut)
Dès le XIXe siècle, une boisson très alcoolisée et anisée appelée absinthe rencontre de plus en plus de succès et toutes les classes sociales finissent par l'adopter.
En particulier les écrivains et les artistes qui font de cette "fée verte" leur muse, fort dangereuse par ailleurs puisque certains finissent par en mourir ( H de Toulouse-Lautrec).
En fait, cette boisson contient, en plus de l'alcool, plusieurs autres poisons et en particulier la thuyone issue de l'absinthe, qui peut provoquer des convulsions mais aussi ceux des autres plantes qui entrent dans sa composition.
En 1915, en raison des effets désastreux de cette boisson sur le système nerveux, en partie dus aux absinthes de mauvaise qualité, sa fabrication et sa vente durent interdites.
Ce n'est qu'en 1988 que l'utilisation de l'absinthe a, de nouveau été autorisée dans la fabrication de boissons, avec une limitation du taux d'éléments toxiques de chacun ses composants.


feuille