logo
L'aulne glutineux

aulne glutineux


L
'aulne est encore appelé aune, verne ou vergne ; l'aulne glutineux présenté ici s'appelle en latin alnus glutinosa; cet arbre fréquent au bord de l'eau appartient à la famille des bétulacées.

Il peut atteindre une trentaine de m de hauteur ; son tronc est couvert d'une écorce gris-brun qui se découpe naturellement en plaques vaguement carrées et sa silhouette est en forme de large cône.
Les feuilles caduques sont disposées de façon alterne, de forme approximativement arrondie avec souvent une extrémité comme tronquée. Leur bordure est dentée ou ondulée et à la face inférieure, les nervures portent des poils jaunâtres. A l'état jeune, ces feuilles sont recouvertes d'une substance collante, d'où le qualificatif glutineux.
Lorsque vient l'automne, elles tombent tardivement en gardant la couleur verte.

C'est en hiver, avant l'apparition des nouvelles feuilles, que l'aulne fleurit en produisant 2 sortes de fleurs.
Les fleurs mâles sans pétales sont réunies en chatons assez longs, pendants, aux écailles rougeâtres et regroupés par 2 ou 3.
Les fleurs femelles sont aussi disposées en groupes bien plus petits, de forme conique, de couleur pourpre.

Les fruits proviennent de l'évolution de ces petits cônes qui se lignifient, grossissent et verdissent. Après la chute des graines, ils persistent longtemps et brunissent.

L'aulne est un arbre à croissance rapide qui est adapté à la colonisation des milieux très humides, ses racines abritent des micro-organismes qui lui permettent de fixer l'azote de l'air pour la production de protéines; cette particularité lui permet de vivre dans des conditions où peu d'autres peuvent subsister.
Son bois après abattage, prend une teinte rougeâtre et s'il reste dans l'eau, il devient quasiment imputrescible ; il servait à faire des pilotis.

La multiplication s'effectue par semis ou bouturage.

Il existe plusieurs variétés d'alnus glutinosa dont imperialis aux feuilles très découpées.
Il existe aussi d'autres espèces d'alnus comme
-alnus viridis, l'aulne vert
- alnus incana, l'aulne blanc ou aulne de montagne
- alnus cordata
- alnus rugosa
- alnnus rubra.

Les diverses parties de l'aulne fournissent des teintures et l'écorce contient des tanins.
L'aulne est aussi une plante médicinale à effet astringent, il servait à traiter la fièvre et en usage externe, les gerçures.
La couleur rouge de son bois lui a valu, dans le passé, d'âtre chargé de symboles maléfiques.

Plantes de février 2004
plantes et météo