logo
graph avril 07
Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Nous venons de vivre un mois d'avril exceptionnel, le plus chaud, dit-on depuis 1950, cependant les précipitations se sont faites désirer.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'avril des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Avril 2007
8,73°
0,5°
21,73°
30°
15,23°
54 mm
moyenne des 29 dernières années
6,28°
- 0.1°
17°
25,78°
11,62 °
84,48 mm

Nous voyons donc que la température moyenne se situe à presque 4° au dessus de la norme et qu'il est tombé les 3/4 de la quantité habituelle d'eau.

Les minimales sont en hausse de 4,3° par rapport à celles du mois précédent.
Il n'a pas gelé et les températures se sont échelonnées entre 0,5° et 13,5°.
Les maximales ont fait un bond encore plus grand : 7,3° au dessus de celles de mars.
Elles ont varié entre 11,5° et 30°.
Le soleil, bien présent et souvent ardent, n'est resté caché que pendant 10 jours
Le vent a peu soufflé, il n'y a eu que 6 jours de vent d'autan.
Les précipitations, réparties sur 8 jours, ont apporté 54 mm d'eau.

Après un petit passage perturbé en début de mois, notre région a été protégée par un anticyclone qui nous a apporté du beau temps pendant une semaine.
Le glissement de cet anticyclone vers le Nord a permis l'incursion d'air dépressionnaire remontant d'Espagne et de Méditerranée. Il a plu pendant 5 jours mais les températures n'ont pas énormément chuté. Par contre, de gros orages de grêle totalement imprévus, dans la nuit du 15 au 16, ont fait de gros dégâts sur un bande traversant le département du Nord-est au Sud-ouest (Mirepoix, Palmiers, etc.)
Pendant les 13 jours suivants, les grosses masses anticycloniques protégeant l'Europe ont repris de l'extension et c'est le temps carrément estival qui s'est installé.

Dans la nature, ce mois a été celui de l'explosion de la végétation mais la traditionnelle avance que nous avions sur la région parisienne a été cette année totalement gommée en raison des températures exceptionnellement douces qui ont régné dans la moitié Nord de la France où il a fait souveent plus chaud ; certaines floraisons y ont même été plus précoces que chez nous.

A la campagne les champs de colza ont égayé le paysage de leur couleur éclatante, par contre, il faut y regarder de plus près pour apercevoir la floraison des champs de pois. Par ailleurs, on s'occupe des semis de printemps.

Les cerisiers, pruniers et poiriers ont fini de fleurir et certains insectes l'ont également remarqué, notamment les papillons du carpocapse du prunier qui viennent pondre dans les fruits en formation.
Dans le piège à phéromone que j'ai installé le 15 pour un prunier d'Ente, j'en ai retiré une centaine en 15 jours et encore, ce ne sont que des mâles.
Au potager, le temps clément a stimulé les jardiniers semeurs, planteurs ou repiqueurs.
Il reste à savoir ce que l'avenir réserve à ces plantations ou semis précoces et en particulier, si les redoutables saints de glace resteront à la hauteur de leur réputation.
.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'avril des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où t.mini >10°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2007
8,73
12
21,73
19
30
15,23
 
1995
- 4
1994
0 (2)
 
198
1988
   
1987
   
14
1986
3,8
0
12,9
8,3
1985
4
   
1982
0
15,5
1979
0 (4)
19
(1 )comme en 2002 ; (2) comme en 1990, 2005 et 2006; (3) comme en 1996 ; (4) comme en 1989

Ce mois d'avril 2007 nous a donc donné l'illusion d'être en été, le panorama des records température ci-dessus permet d'en juger.
Par contre, en ce qui concerne l'eau, des problèmes de réserves semblent se profiler à l'horizon car ces chaleurs ont fait fondre beaucoup de neige et les précipitions n'ont pas suffisamment alimenté les nappes.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo