graph avril 2003

Après un doux mois de mars, encore un mois agréable marqué par le vent, le soleil et peu de pluie.

Tout d'abord, comparons ce mois aux autres mois d'avril des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
nbre de jours où minimales >10°
moyenne des maximales
nbre de jours où t.sup à 20°
t.moyenne du mois
pluviométrie
avril 2003
7,5 °
7
19,5°
12
13,5 °
38 mm
moyenne des 25 dernières années
2,2
15,6 °
4,6
11,1°
71 mm


Il est donc évident que le mois d'avril 2003 est nettement au dessus de la moyenne des 25 dernières années en ce qui concerne les températures mais il a été peu généreux en pluie.

Les minimales sont en hausse de 2° environ par rapport à celles du mois précédent, ce qui est normal.
Il n'y a heureusement pas eu de gelées et seulement 7 jours où les minimales ont été < 5°.

Les maximales ont progressé de presque 1,5° par rapport à celles de mars qui étaient particulièrement élevées.
Etant donné qu'il n'y a pas eu de "vague de froid", elles ne sont pas descendues au-dessous de 10° et ont même dépassé les 25 ° durant 5 jours.

L'ensoleillement
a été presque aussi généreux que celui du mois précédent avec 15 jours de plein soleil.

Par contre, , le vent a encore beaucoup soufflé, principalement le vent d'autan qui a été particulièrement violent.

La pluviométrie répartie sur 10 jours a été bien modeste avec 38 mm d'eau ce qui est 2 fois moins que la normale.

Dans la campagne, la conjugaison des effets du vent et du soleil a eu pour effet de dessécher les sols en surface et fait souffrir les cultures qui, en cette période, sont normalement plus hautes et plus vertes.
Nous ne devons cependant pas trop nous plaindre car des régions françaises ont été bien plus touchées par les intempéries : la sécheresse a sévi dans la moitié Nord et le gel a détruit une bonne partie de la production fruitière dans l'Est et une partie de la vallée du Rhône.
Ici; les travaux des champs se poursuivent avec les traitements et les semailles de maïs, de sorgho, de tournesol ou de soja.
Le fort vent qui a soufflé en continu au moment de la floraison n'a pas vraiment compromis la fécondation car les cerisiers, pruniers et poiriers sont assez bien fournis en fruits.
Dans la deuxième moitié du mois, nous avons eu un avant-goût de l'été avec la douceur, le soleil, le chant des grillons dans les prés et les pelouses et les cris stridents des martinets dont les groupes sillonnent les ciel à toute vitesse (les hirondlles sont arrivées depuis fin mars)..
Côté ornement,la floraison des lilas, muguets et rosiers est en avance sur la saison ; parmi les arbustes qui se mettent en évidence, citons les berberis, les viburnums, les spirées à fleurs blanches, les ceanothes, les cistes, etc...
Au potager, les grandes manœuvres ont commencé : semis, plantations butage des pommes de terre, premiers traitements....

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'avril des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où t.mini >10°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2003
7 (1)
19,5
13,5
1995
- 4
1994
0 (2)
29 (3)
198
1988
8,1
1987
14
1986
3,8
0
12,9
8,3
1985
4
1982
0
15,5
1979
0 (4)
19

(1 )comme en 2002 ; (2) comme en 1990 ; (3) comme en 1996 ; (4) comme en 1989

En conclusion, avril 2003, le plus chaud depuis 1979, a donc été un mois semblable au mois précédent mais en plus doux : très agréable avec de nombreuses journées de soleil, du vent et peu de pluie.


Pour avoir une meilleure idée de la quantité d'eau tombée au cours des 4 premiers mois de l'année, voici le graphique où cette quantité est exprimée en mm, verticalement.

Durant ces 25 dernières années, exception faite des variations occasionnelles, la quantité d'eau tombée, de janvier à fin avril , se maintient donc entre 200 et 300 mm.
Retour à la page d'accueil
Plantes et météo