logo

Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Mars 2005 a été un mois venteux et relativement pluvieux qui s'est terminé par une semaine franchement estivale.
Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'avril des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Avril 2005
7,45°
0.5°
17,95°
29.5°
12,7°
90 mm
moyenne des 25 dernières années
6,14°
-0.17°
16.77°
25,70°
11,46 °
87,6 mm

Ce mois apparaît donc plus chaud que la moyenne et avec une pluviométrie pratiquement normale.

Pour simplifier, nous dirons que la progression régulière des températures tout au long du mois, a été interrompue par deux périodes froides et pluvieuses où nous avons eu quelques flocons de neige, de la grêle ou du grésil. La première a été de courte durée, centrée sur les 9 et 10 avril, la deuxième a duré du 15 au 21 inclus.

Les minimales sont en hausse de près de 5° par rapport à celles du mois précédent.
Elles ont connu des valeurs extrêmes allant de 0,5° à 11,5°.
Les maximales sont en hausse de 2,5° par rapport à celles de mars.
Les valeurs extrêmes sont 8° et 29,5°.
Le soleil n'a pas été plus présent qu'au mois précédent, la dernière semaine est heureusement venue nous consoler avec un ciel bleu en continu.
Le vent a beaucoup soufflé, parfois avec force, il s'agissait surtout de vent d'Ouest et les jours calmes ont été rares.
Les précipitations étalées sur 14 jours ont apporté 90 mm d'eau, ce qui est très correct et a permis de remédier à l'effet de dessèchement du mois précédent.
Les petits cours d'eau ont encore en cette fin de mois, un faible débit mais le niveau de l'Ariège est gonflé par la fonte des neiges pyrénéennes.

A la campagne les plantes sont en pleine végétation et rares sont les arbres qui n'ont pas encore déployé totalement leurs feuilles, tels les chênes ou les châtaigniers.
Les risques de gelées matinales s'estompent peu à peu.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'avril des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où t.mini >=10°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2005
   
7
   
29,5
   
2003
7 (1)
19,5
13,5
1995
- 4
1994
0 (2)
 
198
1988
8,1
   
1987
   
14
1986
3,8
0
12,9
8,3
1985
4
   
1982
0
15,5
1979
0 (4)
19
(1 )comme en 2002 ; (2) comme en1990 ; (3) comme en 1996 ; (4) comme en 1989

Avril 2005 a donc battu le record de la température la plus hautes du mois mais il n'a pas été le plus chaud en raison des périodes froides qui ont duré près de 2 semaines. C'est en 2003 que la moyenne mensuelle a été la plus élevée avec 13,5°.