logo
Le bougainvillier

plante fleurie

Le bougainvillier (ou la bougainvillée) a pour nom scientifique bougainvillea en l'honneur de l'explorateur Louis-Antoine de Bougainville dont le botaniste de l'expédition découvrit cette plante au XVIIe siècle ; c'est un arbuste grimpant originaire de l'Amérique tropicale ou subtropicale (Brésil en particulier) mais aussi de Chine.
Il appartient à la famille des nyctaginacées.

La tige ligneuse et épineuse peut atteindre 5 à 7 m, les ramifications s'allongent également beaucoup.
Les feuilles persistantes ou caduques sont alternes, brillantes et à bordure entière.

La floraison est absolument splendide par son abondance, la somptuosité de sa couleur : blanche, jaune orangée, rose, rouge, pourpre ou violacé et par sa durée.
En réalité, les parties vivement colorées ne sont que des bractées situées à la base des vraies fleurs tubulaires, blanc-crème et insignifiantes.

Cette plante rustique sur la Côte d'Azur doit être plantée en sol riche et drainé, en situation abritée des vents et en pleine lumière, de manière à profiter au maximum du soleil. Elle supporte la culture en pot.
Il faudra certainement lui apporter arrosages et engrais ainsi que combattre quelques ennemis comme l'araignée rouge.
On aura intérêt à tailler le bougainvillier sévèrement en fin d'hiver,de manière à éliminer les branches grêles et les jeunes pousses ; il faudra également le palisser.
Dès que la température s'approche de 0°, il perd ses feuilles. Les geléesà partir de - 4° détruisent sa partie aérienne ou la totalité de la plante, suivant leur intensité.
Celui que je possède (photographié ici), a passé l'hiver dans son pot, contre un mur à l'extérieur où la température a été négative pendant 37 jours ; taillé à 10 cm du sol, il a fait de nouvelles pousses tardivement et est actuellement en fleurs. Il ne faut évidemment pas généraliser à tous les spécimens mis en vente.

La multiplication peut se faire par une technique de bouturage difficile à réaliser.

Il existe de nombreuses espèces de bougainvillea, les deux principales proposées sur le marché sont
B. glabra et b. spectabilis (dit encore bracteata ou speciosa).
En fait nous achetons des variétés de ces espèces, spécialement mises au point pour la couleur de leur floraison ou de leurs feuilles, leur taille plus ou moins réduite, etc.
En outre, on a croisé ces espèces avec d'autres pour obtenir des hybrides intéressants.

fleur

haut de page
Plantes de novembre 2006
Accueil