bourrache


La bourrache ou borago officinalis est une plante annuelle, originaire des régions méditerranéennes, qui pousse dans des endroits assez secs et ensoleillés, les talus et les décombres, elle appartient à la famille des borraginacées.

Cette plante hispide forme une touffe de 20 à 70 cm de haut dont les tiges robustes et creuses sont ramifiées dans leur partie supérieure.
Les feuilles de la base sont disposées en rosette, elles sont de forme allongée plus ou moins lancéolée avec un limbe gaufré et ondulé ; elles se rattachent à la tige par un pétiole ailé. Les feuilles supérieures, plus petites, sont sessiles et embrassantes.

La floraison est remarquable par sa durée, sa couleur et par la quantité de fleurs produites.
Les fleurs un peu penchées sont groupées en inflorescences lâches de type cyme. Leurs pédoncules et leurs 5 sépales rouge pourpré contrastent bien avec les couleurs des autres pièces. La corolle forme un tube court terminé par 5 lobes triangulaires bleu vif qui alternent avec la pointe des sépales. De la gorge blanche de la corolle, bordée par 5 écailles à nectar, émergent 5 étamines dont les anthères brun-noir-bleuté sont accolés en cône ; les grains de pollen sont blancs.
Ces fleurs, très visitées par les butineurs sont de bonnes mellifères.

Les fruits qui succèdent à la fleur sont des sortes de petites noix allongées et brunes groupées par 4.

La multiplication par semis, pratiqué en automne ou au printemps, est facile en sol fertile ensoleillé ou à mi-ombre.
Les spécimens qui bénéficient d'une exposition ensoleillée et abritée, en ville par exemple, restent en vie pendant l'hiver et continuent à fleurir comme celui photographié ici à la mi-janvier.

La bourrache est une plante médicinale appréciée pour ses nombreuses vertus, toutes les parties de la plante peuvent être exploitées.
La plante entière a une action diurétique, sudorifique, dépurative , émolliente et adoucissante pour les voies respiratoires ; elle entre dans la composition de nombreuses préparations.
L'huile essentielle tirée de ses graines réhydrate et régénère la peau, elle aide à soigner les troubles menstruels.
Selon certains, le nom de la bourrache viendrait du latin "cor ago" qui veut dire : "je stimule le cœur" car elle était sensée soulager le cœur et chasser la mélancolie. Selon d'autres, elle viendrait du latin burra qui désignait une étoffe grossière à longs poils.

Les fleurs peuvent décorer les salades ( attention, ne pas récolter les sépales), les feuilles et jeunes pousses peuvent aussi être consommées, en potage par exemple, mais avec modération ; le suc de la plante confère à la préparation une odeur et une saveur de concombre.


fleur

feuille

plantes de janvier 2004
plantes et météo