logo
La bryone dioïque


plante avec fruits


La bryone dioïque
ou bryonia dioica est encore appelées couramment le navet du diable ; c'est une mauvaise herbe vivace qui pousse dans les haies, les bordures de bois, les talus et leurs environs, cultivés ou non. Elle appartient à la famille des cucurbitacées.

La partie souterraine,seule vivace, est remarquable par sa taille, c'est une grosse racine tubéreuse vaguement cylindrique qui dégage à la cassure une odeur peu agréable.
Cette plante pubescente émet une tige grimpante grêle et souple qui peut atteindre près de 5 m de long !
Les feuilles sont découpées en 5 lobes palmés dont le central est le plus long. Leur couleur est vert mat et leur contact rude.
Ce sont les vrilles opposées aux feuilles qui assurent tout le travail d'accrochage au support, de hissage et de maintien de la plante. Elles ont la faculté de pousser et d'entourer une tige très rapidement, ensuite, elles s'enroulent comme un ressort, ce qui les raccourcit et ramène la plante vers ce support.

De mai à septembre; la plante fleurit mais tous les pieds ne portent pas des fruits car seuls les pieds qui produisant des fleurs femelles reconnaissables à leur ovaire sphérique situé sous le calice en sont capables. Cette plante dioïque se présente donc sous forme de pieds mâles donnant des fleurs à 5 pétales blanchâtres striés de vert et ne contenant que des étamines ; les fleurs des pieds femelles sont quasiment 2 fois plus petites.

Les fruits sont des baies devenant rouges à maturité.

Attention, cette plante est dangereuse, une quinzaine de baies est suffisante pour causer la mort d'un enfant. Toutes les parties sont toxiques, y compris pour le bétail.

La bryone a cependant des propriétés médicinales qu'il ne faut pas expérimenter sans avis médical.
La racine est un purgatif violent et vomitif, elle a aussi des vertus diurétiques et béchiques dans les affections respiratoires, de plus, elle agit sur le muscle de l'utérus, calme les douleurs rhumatismales et traite les plaies.
Encore une fois, prudence, les surdosages ont des effets qui peuvent être graves.

Il existe une espèce très semblable qui produit des baies noires : la bryonia alba.

fleur mâle
La fleur mâle avec étamines .
fleurs femelles
Deux fleurs femelles plus grossies que la fleur de gauche.

plantes d'août 2004
plantes et météo