grande camomille

La grande camomille est désignée de plusieurs façons en latin : tanacetum parthenium, chrysanthemum parthenium, leucanthemum parhrnium ou pyrethrum parthenium ; elle appartient à la famille des composées.
Il s'agit d'une plante très commune aux abords des habitations, elle est originaire des Balkans et elle vit peu de temps.

La plante est légèrement poilue et reconnaissable aisément à l'odeur fortement aromatique qu'elle dégage quand on la froisse.
Les tiges qui peuvent atteindre 50 cm sont raides et ramifiées dans leur partie supérieure.
Les feuilles vert-jaunâtre sont très découpées ( une à deux fois pennées ).

La floraison intervient rapidement et fait de cette camomille une plante décorative ; les capitules de 15 à 25 cm de diamètre ressemblent à ceux d'une petite marguerite avec leur centre jaune proéminent et leur couronne de ligules blanches. Ces capitules sont groupés en corymbes étalés.

Cette plante s'accommode de tous les sols même calcaires avec une prédilection pour ceux qui sont secs et bien drainés,voire humides et préfère une situation ensoleillée ; en outre elle se ressème en abondance.
On peut également la multiplier par séparation des drageons.

La grande camomille est une plante médicinale déjà très utilisée au Moyen-Age ; on lui reconnaît encore aujourd'hui des propriétés sédatives, fébrifuges (en anglais elle est appelée feverfew), apéritives, digestives, anti-inflammatoires, antispasmodiques, emménagogues, carminatives et toniques.
Elle est particulièrement recommandée pour combattre les migraines, l'arthrite rhumatoïde et les douleurs menstruelles mais elle est déconseillée aux femmes enceintes.

Plantes d'octobre 2002
plantes et météo