logo
Le cerisier

cerises Napoléon
fleurs de cerisier

Le cerisier est est un arbre fruitier très commun qui est issu de formes originaires d'Europe centrale ou d'Asie : prunus cerasus ou cerasus avium ; il appartient à la famille des rosacées.

Les deux variétés présentées ici sont des bigarreautiers qui peuvent atteindre 6 à 10 m ; ils ont pour ancêtre le merisier ou prunus avium.
Leur ramure est étalée et fournie ; le tronc, comme pour tous les cerisiers, est relativement lisse et son écorce à tendance à se détacher par bandes horizontales.
Les feuilles caduques et dentées prennent de belles couleurs à l'automne.

La floraison
blanche et abondante a lieu en avril, elle débute un peu avant le déploiement des feuilles. Les bourgeons à fleurs, plus gros et plus ronds que les bourgeons à feuilles, sont groupés par 2 et parfois disposés en bouquets sur certaines pousses.
La fécondation ne demande pas la présence d'un autre cerisier ( l'arbre est autofertile).

Les fruits sont des drupes, ici appelés des bigarreaux ; leur chair est ferme et bien sucrée.
La variété du haut est "Napoléon" , à maturité jaune et rouge pour les parties exposées au soleil ; on peut le consommer tout au long du mois de juin.
La variété du bas est "Di Vignola" à, la chair nettement plus ferme, croquante et très sucrée. Il devient rouge pourpre très sombre lorsqu'il est mûr et la période de consommation s'étale de mi-mai à mi-juin.

Ces cerisiers sont des arbres très faciles à cultiver, il vaut mieux leur réserver une bonne terre pas trop calcaire.
On devra limiter les tailles au strict nécessaire par risque d'apparition de la gommose, maladie typique de cet arbre caractérisée par un écoulement de sève épaisse et collante, qui peut lui être fatal.
Quelques autres maladies sont à craindre comme l'attaque de parasites tels que les pucerons ou de champignons microscopiques tels le monilia provoquant la pourriture des fruits.
La multiplication s'effectue par greffage .

Il existe 3 autres grandes "familles" de cerisiers en dehors des bigarreautiers :
- les guigniers de grande taille qui donnent des guignes douces et sucrées utilisées pour les confitures
- les griottiers de petite taille,aux branches grêles et souples et au port en parasol ; ils produisent des griottes acidulées utilisées surtout pour la fabrication de liqueurs.
- les cerisiers vrais, de type cerise anglaise, qui donnent des fruits à chair tendre et juteuse ; leur goût n'est excellent qu'à pleine maturité. Elles servent à la consommation à l'état frais ou en confitures.

La cerise est un fruit très sucré et relativement énergétique, elle est riche en vitamine C et en potassium.
Les pédoncules ou "queues" de cerises ont des propriétés diurétiques.
On fabrique des boissons alcoolisées par fermentation puis distillation du jus de cerise ; il faut environ 10 kg de cerises pour produire 1 l de kirsch.





haut de page


cerises DiVignola

Plantes de juin 2003
plantes et météo