logo
Le ciste

vers l'Index des plantes

ciste albidus

Le ciste, ou cistus en latin, est un nom d'arbuste méditerranéen qui sent bon la garrigue et le maquis où il abonde; il appartient à la famille des cistacées.

Le cistus albidus ou ciste cotonneux présenté ci-dessus, forme un buisson aux feuilles vert-argenté qui a tendance à s'étaler et dont l'effet décoratif est certain.
Sa croissance est relativement rapide mais il ne dépasse pas plus de 1,50 m de haut.

Dès la fin avril, de grandes fleurs roses à l'aspect chiffonné apparaissent ; elles ne durent qu'une journée mais se renouvellent en permanence pendant près d'un mois. En fin d'été, il arrive même que de nouvelles fleurs, plus rares, apparaissent.

En cadeau, cet arbuste nous offre, si les conditions ont été favorables, de nouveaux pieds issus du semis de ses graines ; il ne suffira plus que de les transplanter.

Il existe de nombreuses espèces de ciste dont :
- le cistus laurifolius aux belles feuilles luisantes vert sombre et aux fleurs blanches ; sa taille peut atteindre 2 m
- le cistus ladanifer dégageant une agréable odeur balsamique, surtout quand il fait chaud et donnant des fleurs blanches à macules rouge sombres
- le cistus purpureus à fleurs rouge-violet et macules plus foncées
- etc, etc...

Chacune de ces espèces présente un attrait particulier, soit par la forme et la couleur de ses feuilles ou de ses fleurs, soit par son port.

De plus, toutes ces espèces ont tendance à s'hybrider naturellement entre elles mais aussi avec une espèce voisine du ciste : l'halimium dont les fleurs sont à base de jaune.
Dans le commerce, on trouve beaucoup d'hybrides qui sont en général plus florifères et résistants au froid.

Le ciste, très rustique, s'adapte à tous les sols à condition de disposer d'une exposition suffisamment ensoleillée, une fois la reprise assurée, inutile de l'arroser ou de lui apporter de l'engrais, il poussera sans problème.
C'est donc un arbuste très intéressant en raison de son feuillage persistant toujours décoratif, de sa floraison spectaculaire et originale et de sa robustesse.
Quand à la résistance au froid, les 10 espèces différentes que je possède ont toutes survécu sans dommage aux 15 jours consécutifs de gelées avec un pic à - 12°.
En plus du semis, on peut utiliser le bouturage pour le multiplier.

Le ciste a été utilisé dans les pays méditerranéens pour soigner : le c.ladanifer servait à fabriquer un remède célèbre appelé ladanum ou labdanum.
De nos jours, il sert encore pour la préparation de cosmétiques et surtout pour repeupler des zones arides.



ciste populifolius
boutons floraux décoratifs du cistus populifolius

Plantes de mai 2002
plantes et météo
vers l'Index des plantes