logo
Le cognassier

Le cognassier, cydonia vulgaris ou cydonia oblonga, est un arbre fruitier originaire du Moyen Orient qui doit son nom latin à la cité antique de Cydon en Crète, d'ailleurs son fruit était appelé pomme de Cydon.
Il appartient à la famille des rosacées.

Il peut atteindre 5 à 6 m de hauteur avec un tronc tortueux et un port vaguement arrondi.
Ses grandes feuilles caduques arrondies sont glabres et de couleur vert-sombre pour leur face supérieure, claires et cotonneuses pour l'autre face.

En avril, la floraison s'effectue pendant une période relativement courte.
Les nombreuses et grandes fleurs durent assez peu de temps en raison de leur fragilité aux intempéries .
Leurs grands pétales, toujours un peu recourbés vers l'intérieur, ont une coloration rosée qui s'éclaircit par la suite.

Les fruits qui mûrissent en automne, ont une forme qui rappelle à la fois celle de la pomme et celle de la poire, ils sont très parfumés.
Chaque extrémité présente une dépression, leur surface est cotonneuse et bosselée et il subsiste une "mouche" : reste desséché des sépales du côté opposé au pédoncule.
Même mûrs, ils restent très durs et acidulés ; ce n'est qu'après une très longue cuisson qu'ils deviennent excellents pour la fabrication de confitures, gelées ou pâtes de fruits.

Le cognassier, très rustique, se développe bien en terrain riche, frais et non calcaire ; il peut faire l'objet d'attaques parasitaires dont les plus sérieuses sont la moniliose et l'entomosporiose, (sorte de tavelure), causées par des champignons microscopiques qui endommagent feuilles et fruits.

On peut le multiplier par bouturage, marcottage ou greffage sur cognassier de semis, poirier, aubépine ou sorbier des oiseleurs.

Il existe de nombreuses variétés telles que Bourgeaud, Constantinople, Géant de Vranja, à fruits ronds, du Portugal, etc..

Le coing possède des propriétés astringentes qui permettent de lutter contre la diarrhée et de ses pépins, on tire un mucilage utilisé en pharmacie et en parfumerie.
Le cognassier est cultivé depuis des millénaires ; le fruit était chargé de symboles durant l'antiquité, c'était la pomme de Vénus et les jeunes mariées romaines devaient en consommer au seuil de leur chambre nuptiale pour s'assurer le bonheur conjugal.
De nos jours on trouve encore cet arbre servant de borne pour marquer la limite de propriétés.


haut de page


coing

Plantes d'avril 2003
plantes et météo