logo
Le liseron des champs


convolvulus arvensis fleur

Le liseron des champs ou convolvulus arvensis est une plante vivace, classée dans les mauvaises herbes, qui pousse un peu partout, dans les terrains cultivés, les terrains vagues, les bords de chemins ou le littoral ; il appartient à la famille des convolvulacées.

La partie souterraine est un rhizome blanchâtre, charnu et d'une longueur impressionnante. Il peut s'enfoncer à plus de 1 m de profondeur.
La partie aérienne glabre est constituée de tiges rampantes ou grimpantes. Elles s'enroulent autour de leur support en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et atteignent jusqu'à 1,50 m de longueur.
Les feuilles alternes, munies d'un pétiole, sont ovales et allongées à la base et franchement en forme de fer de hallebarde vers le haut de la tige. Leur base forme deux oreillettes divergentes.

Les fleurs solitaires, portées par un long pédoncule partant de l'aisselle d'une feuille, sont en forme d'entonnoir et faiblement odorantes ; leur corolle peut être blanche ou rose avec des lignes blanches. Elles se renouvellent de mai à octobre. Le calice est formé de sépales arrondis non recouverts par des bractées ; celles-ci, de petite taille, se situent plus bas sur le pédoncule.

Le fruit est une capsule arrondie qui déborde du calice ; elle contient 4 graines.

Ce liseron est gênant pour les cultures car ses tiges volubiles "étouffent" celles des plantes cultivées. De plus, ses rhizomes très développés, se ramifient et s'enchevêtrent parfois. Il est très frustrant de voir la plante repousser l'année suivante alors que l'on a soigneusement enlevé toutes les parties de rhizome en travaillant le sol.
Cette plante dispose d'un moyen de reproduction végétative (sans utiliser les graines) très performant puisqu'un seul fragment de son rhizome suffit à la régénérer.

Le liseron des champs était autrefois utilisé comme plante médicinale vulnéraire et purgative.

feuilles et fruits en formation

plantes de septembre 2004
plantes et météo