logo
La cymbalaire des murs


cymbalaria

La cymbalaire,
appelée encore cymbalaire des murs, linaire cymbalaire ou ruine de Rome, a pour noms scientifiques linaria cymbalaria ou cymbalaria muralis ; cette petite plante vivace glabre pousse sur les rochers ou les vieux murs, en milieu calcaire et plutôt à mi-ombre. Elle appartient à la famille des scrofulariacées.

Son port naturel est rampant, ses tiges fines, souples mais fragiles et souvent teintées de pourpre, retombent gracieusement. Cette linaire peut former des touffes qui habillent rapidement les vieux murs.
Les feuilles alternes, à long pétiole, ont une forme rappelant celle du lierre avec 3 à 5 lobes disposés de façon palmée.

Les nombreuses petites fleurs (10 à 15 mm), qui apparaissent de mai à octobre, sont portées par un long pétiole partant de l'aisselle d'une feuille.
La corolle typique des linaires, est de couleur mauve plus ou moins intense, sa lèvre inférieure présente 3 lobes et une base resserrée et saillante avec deux taches jaunes ; la lèvre supérieure, striée et dressée, se termine par deux lobes.
Un court éperon plus ou moins courbe, produisant du nectar, prolonge cette corolle vers l'arrière.

Le fruit est une capsule arrondie ; à maturité, le pédoncule qui le porte se recourbe pour assurer l'introduction des graines dans les fissures.

Autrefois cette plante était utilisée à des fins médicinales, notamment pour l'action hémostatique de ses feuilles.
fruit

Ci-dessus, le fruit

Ci-contre, la fleur vue de dessus
avec son éperon à nectar.
fleur