logo

Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

L'année s'est achevée par un mois de décembre dans la lignée des mois précédents, c'est-à-dire pas spécialement clément mais heureusement plus humide.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de décembre
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
décembre 2007
2,24°
- 4,5°
10,1°
16°
6,17°
74,5 mm
moyenne des 29 dernières années
2,26
- 5,2°
10,49 °
16,17°
6,39°
64,45 mm

Les températures, surtout les maximales,sont donc plus basses que la moyenne, la pluviométrie est de 15% plus élevée.

Les minimales ont diminué de 2° par rapport à celles du mois précédent ; elles ont varié entre - 4,5° et 10°.
En dehors de gelées isolées du 1er et du 31, Il y a eu deux périodes de gelées du 13 au 18 et du 24 au 29, soit 13 jours en tout.
Les maximales ont également chuté de 2° ; les valeurs extrêmes sont 2° et 16°.
Le soleil a brillé toute la journée pendant 8 jours et partiellement pendant 13 jours.
Le vent d'Ouest a été très présent jusqu'au 12, soufflant parfois avec beaucoup de force ; le vent d'autan a pris le relais du 17 au 22.
Les précipitations, presque exclusivement concentrées en début de mois, ont apporté 74,5 mm d'eau qui fut la bien venue.

Au début décembre, la France n'étant pas couverte par un anticyclone car celui-ci était basé assez bas, au large du Portugal, de l'air plus doux qu'en fin novembre a pu pénétrer sous forme de perturbations associées à du vent violent et à des pluies que l'on attendait impatiemment.
Vers le 10, cet anticyclone est ensuite remonté sur la France et le Nord de l'Angleterre, "aspirant" ainsi de l'air plus froid et sec.
Le reste du mois s'est maintenu sous influence anticyclonique avec 2 petits radoucissements le 21 et le 22 puis le 29 et le 30. Dans la nuit du 29 au 30, un petit passage perturbé a apporté 5 mm d"eau.
Le brouillard est venu pendant 6 jours occulter le soleil qui aurait dû briller abondamment .
En dehors de notre région, ce mois-ci, l'Ouest de la France a connu la tempête vers le 9, la bordure méditerranéenne s'est couverte de neige vers le 16 et vers le 25, l'Indonésie a souffert de fortes inondations.


Ici, à la campagne, l'hiver s'est installé. Dans les champs de blé, la couleur verte masque de plus en plus celle de la terre et l'on voit davantage chaque année, autour des tracteurs qui labourent, l'attroupement des hérons garde-boeufs immaculés.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de décembre des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours de gel : 0° ou <0°
moyenne des maxi en °
t.la plus haute en °
nbre jours >10°
moy mois en °
pluie en mm
2001
- 0,75
- 11
2000
5,8
1
21
27
9,5
1998
14,5
1996
133
1994
-1 (1)
1990
23
5,67
6(2)
2,6
1987
8
1979
14,3
(1) comme en 2001
(2) comme en 2005

Décembre 2007 a donc été plutôt frais et la pluviosité, bien que généreuse, ne s'est concentrée qu'en début de mois.

Terminons par un petit bilan de cette année 2007.


A un hiver plutôt doux et moyennement humide, a succédé un printemps assez agréable et convenablement arrosé ; l'été a gâché le tableau par des températures fraîches mais une pluviométrie presque normale.
Enfin, pour l'automne qui vient de s'achever, la température moyenne est de 9,40° pour une moyenne de 9,97° et la quantité d'eau reçue de 198 mm pour une moyenne de 187 mm.
Si l'on considère les données globales pour l'année, nous obtenons une température moyenne de 13,73° alors que la norme pour la période étudiée est de 13° ; rappelons qu'en 2003 et 2006, la barre des 14° était largement dépassée.
Pour ce qui est de la pluviométrie nous avons recueilli cette année 777 mm d'eau alors que la moyenne est de 769 mm.

Que conclure de ces données
? Tout d'abord relativiser, c'est-à-dire se rendre compte qu'elles ne concernent qu'un endroit précis de notre région et ne sont certainement pas valables ailleurs, elles constituent une information ponctuelle.
Ensuite, ne pas imaginer que le réchauffement de la planète est enrayé au regard des températures qui ont rafraîchi cette année ; le processus de réchauffement dont témoignent d'innombrables preuves irréfutables ne peut être continu ni général. Il aura toujours et sans doute de plus en plus des irrégularités et même des phénomènes météorologiques extrêmes.
Il faut donc adapter son comportement de manière à freiner ce réchauffement en agissant sur les causes liées à l'activité humaine.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo