logo

Rappel du principe des relevés météo : chaque jour sont notées - la température minimale, en général de la nuit - la température maximale, en général de l'après-midi précédente - la pluviométrie depuis le relevé précédent - les informations concernant le vent ou l'ensoleillement depuis le précédent relevé.
A une date donnée, on lit donc les informations concernant les journées et nuit précédentes.

En ce mois de décembre 2003, nous sommes rentrés dans un l'hiver qui paraît tout à fait normal pour le moment. De plus, il nous a apporté une quantité d'eau tout à fait appréciable.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de décembre des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
nbre de jours de gelée
moyenne des maximales
nbre de jours où maxi>10°
t.moyenne du mois
pluviométrie
décembre 2003
3,79°
7
10,9 °
19
7,35 °
128 mm
moyenne des 25 dernières années
2,3°
11
10,6 °
16,6
6,5°
67 mm

Nous voyons donc que les températures sont légèrement plus élevées que la moyenne et que la pluviométrie est 2 fois plus importante.

Les minimales sont en baisse de 3° par rapport au mois précédent.
Elles ont oscillé entre 11° et -1,5° et pendant 7 jours il a gelé nettement au sol bien que dans l'abri-météo les températures se soient situées entre 0° et - 1,5°. Ces gelées n'ont pas fait de dégâts notables contrairement au Nord-est de la France où la vague de froid de la deuxième semaine a été nettement plus sévère.

Les maximales sont aussi en très net recul de 4,5 ° par rapport à celles de novembre.
La plupart du temps, elles se sont maintenues aux alentours de 10° à part trois petites incursions à 5°, 5,5° et 6,5° ; les valeurs extrêmes étant 15,5° et 5°.

Le soleil a été aussi peu présent qu'au mois précédent, il a brillé seulement pendant 9 journées entières.
La couverture nuageuse nocturne nous a, par contre, protégés contre les gelées.

Le vent d'autan a soufflé de façon notable pendant 8 jours et le vent d'Ouest pendant 6 jours, ce qui est relativement peu pour un mois de décembre.

Les précipitations sont enfin remontées à un niveau rassurant pour l'avenir, puisqu'il est tombé 128 mm d'eau alors que la moyenne est presque 2 fois plus faible.
De plus, les sommets pyrénéens sont couverts d'un belle couche de neige qui ne va pas tarder à s'épaissir d'après les prévisions. En plaine, quelques flocons se sont montrés le 22, mais ont fondu rapidement.

La nature a pris son aspect hivernal avec des champs labourés, de nombreux autres, verdoyants de blé nouvellement sorti de terre et toutes les branches dénudées des arbres et arbustes à feuilles caduques.

Les travaux agricoles et de jardinage sont plutôt rares à cette période, ce qui libère du temps pour d'autres occupations.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de décembre des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours de gel : 0° ou <0°
moyenne des maxi en °
t.la plus haute en °
nbre jours >10°
moy mois en °
pluie en mm
2001
- 0,75
- 12
2000
5,8
1
21
27
9,5
1998
14,5
1996
133
1994
-1 (1)
1990
23
5,67
6
2,6
1987
8
1979
14,3

(1) comme en 2001

Ce mois de décembre 2003 a donc été un mois d'hiver normal, même légèrement moins rigoureux que la normale depuis 25 ans.
La pluviométrie, presque 2 fois plus forte, a permis aux cours d'eau de reprendre un niveau qui n'est pas encore celui que l'on a l'habitude de voir en cette fin d'année.
Les sols, par contre, sont maintenant bien imbibés.

Terminons par un petit bilan de l'année 2003, illustré par les graphiques suivants.

bilan temp-pluvio 79-03

Au niveau température, les sommets atteints en été ont relevé la moyenne annuelle qui est la plus élevée depuis 25 ans avec 15,05°.
Au niveau pluviométrie, rien d'exceptionnel, la quantité annuelle se situe à peu près dans la moyenne.
Si l'on y regarde de plus près en s'intéressant aux quantités d'eau en mm, tombées chaque mois de cette année, par rapport aux quantités moyennes depuis 25 ans, on obtient le résultat suivant.

pluvio 79-03

Il apparaît donc clairement que les variations de pluviométrie constatées au fil des mois sont parfaitement dans les normes mais avec des valeurs inférieures.
Retour à la page d'accueil
Plantes et météo