logo
La bourdaine

fruits

La bourdaine est encore appelée aulne noir, son nom scientifique est rhamnus frangula ou frangula alnus ; ce petit arbre à feuilles caduques pousse dans les haies ou les bois clairs et humides ; il appartient à la famille des rhamnacéess.

Sa taille peut avoisiner les 5 m.
Le tronc porte une écorce lisse d'abord grisâtre avec des mouchetures plus claires, plus tard, il prendra une teinte brune avec des marques grises.
Les branches sont longues, fines et souples, certaines dressées et d'autres, plus longues, sont étalées. Leur écorce souvent teintée de rouge puis grisâtre porte des lenticelles bien marquées.
Les feuilles luisantes rappellent celles de l'aulne, elles sont ovales, entières, à bordure un peu ondulée et leur partie la plus large se situe dans la moitié supérieure. A l'automne elles se teintent de jaune et de rouge.
Les bourgeons ne sont pas protégés par des écailles, ils sont recouverts d'une pilosoté brun-rouge.

Les petites fleurs verdâtres qui apparaissent à la fin du printemps n'ont rien de décoratif, elles sont portées par les nouveaux rameaux, solitaires ou en groupes à l'aisselle des feuilles.

Les fruits qui mûrissent en été sont des drupes sphériques de la taille d'une groseille, ils deviennent rouges puis noirs. Leur noyau contient 3 graines.

La bourdaine est connue et utilisée de nos jours pour ses propriétés médicinales : c'est un purgatif efficace et elle stimule l'évacuation de la bile (cholagogue). La partie utilisée est l'écorce.
On doit éviter d'utiliser la plante fraîche car les effets sont très violents, donc il ne faut pas consommer les fruits.