logo
Le glaïeul

floraison

Le glaïeul commun ou gladiolus communis est une plante vivace bulbeuse qui pousse dans les régions méditerranéennes ; il appartient à la famille des iridacées.

Ses longues feuilles, étroites et pointues ont été autrefois comparées à la lame d'un glaive, d'où le mon gladiolus.

La tige d'où partent ces feuilles est souterraine, c'est un rhizome d'un type particulier. L'organe renflé qui la contient est désigné couramment sous le nom de bulbe, en réalité il s'agit d'un cormus, différent d'un bulbe par l'absence de plateau remplacé par un simple renflement de la tige.

Les fleurs, roses et pourprées sont groupées en épi d'un seul côté de la hampe ; si l'on observe les étamines, on remarque que leurs anthères (parties terminales renflées qui produisent le pollen) sont plus courtes que le filet qui les porte.
La floraison spectaculaire par sa couleur et par la taille des fleurs commence fin mai et se prolonge durant quelques semaines.

La multiplication du glaïeul ne pose aucun problème puisqu'il suffit de prélever les petits cormus qui se forment autour du cormus principal (séparation des cayeux).

D'autres espèces européennes existent, notamment les gladiolus segetum, imbricatus ou palustris mais ce sont surtout les espèces africaines qui ont été développées et croisées pour donner les glaïeuls de nos jardins dont il existe donc de très nombreux hybrides et variétés.
Certains fleurissent tôt : mai-juin, tandis que d'autres fleurissent en été ou en automne.
Certains ont de grandes tiges florales (1,50 m) et de très grandes fleurs serrées tandis que d'autres ont des tiges plus courtes et parfois ramifiées.