logo
Le soja

Le soja, encore appelé soya, a pour nom scientifique soja hispida ou glycine max ; ce n'est cependant pas une glycine dont le nom scientifique est wistaria.
Cette plante annuelle originaire des régions chaudes d'Extrême-Orient, appartient à la famille des papilionacées, fabacées ou légumineuses. Son nom provient du japonais soy qui désigne cette plante.
Les racines hébergent dans des sortes de verrues (les nodosités), des bactéries qui utilisent l'azote de l'air et produisent des aliments minéraux azotés dont profite le soja et qui, par la suite, enrichissent le sol.
La partie aérienne est couverte de poils denses et roussâtres
La tige dressée et rigide atteint chez nous jusqu'à 60 cm, elle porte des grandes feuilles composées de 3 folioles.
En été, la plante fleurit en produisant des groupes de petites fleurs qui partent de l'aisselle des feuilles. Elles ont la forme typique des papilionacées et une couleur blanche ou violacée.
Las fruits sont des gousses très velues qui se développent aussitôt et terminent leur maturation en automne, après la chute des feuilles.
Chaque gousse renferme 3 à 4 graines rondes, appelées fèves de soja.

La culture du soja nécessite la présence dans le sol de la bactérie qui deviendra l'hôte de ses racines, d'une terre assez meuble, de chaleur, de soleil et d'arrosage.
Il faudra également détruire les mauvaises herbes à l'herbicide et sans doute faire aussi usage de fongicides et d'insecticides.
Dès la maturation, les graines sèches ne doivent pas être réhumidifiées, d'où un stockage rapide.

Il existe de nombreuses variétés de soja qui ont été mises au point pour s'adapter à des conditions de culture différentes de celles de sa région d'origine où il constitue une plante grimpante.
Récemment, des variétés transgéniques ont vu le jour et sont maintenant cultivées à grande échelle (moitié de la production mondiale). On a transféré dans ces plantes un gène de résistance à l'herbicide le plus couramment utilisé pour sa culture ; il est prévisible que d'autres types de soja transgénique verront le jour.......
La graine de soja est un aliment dont la composition est exceptionnelle par sa teneur en protéines bien supérieure à celle de la viande, elle apporte également des glucides, des matières grasses (lipides), des vitamines et des minéraux en quantités appréciables.
La richesse en protéines est exploitée pour fabriquer des aliments qui ressemblent aux produits laitiers sans contenir de lait animal : le lait de soja et certains produits du type fromage comme le tofu.
La richesse en lipides est exploitée pour la production d'huile de soja.
Dans ces lipides, la lécithine a une place à part pour son pouvoir émulsifiant ( elle permet aux matières grasses d'accepter de rester mélangées à de l'eau sans la rejeter) ; cela permet la fabrication de margarine.
Cette propriété est aussi exploitée en boulangerie-pâtisserie, charcuterie, etc, qui utilisent la farine de soja (contenant de la lécithine).
Celle-ci a, par ailleurs, l'intéressante propriété de fixer les arômes, les saveurs ou certaines vitamines sans avoir à ajouter de matières grasses supplémentaires.
Les jeunes pousses de soja sont consommées après une cuisson rapide.

Pour les animaux, la plante verte peut constituer un fourrage et de nombreux aliments sont produits à base de gaines ( les résidus de l'extraction de l'huile sont rassemblés en tourteaux).

Le soja qui est une source de protéines et de matière grasse est à la fois un végétal protéagineux et oléagineux.

La graine de soja est considérée comme susceptible de provoquer des allergies et il est déconseillé de la consommer crue, elle est d'ailleurs ainsi totalement insipide.

Terminons par un note positive, le soja (graine) a des vertus médicinales précieuses, c'est un aliment énergétique et reminéralisant qui contribue à faire baisser, grâce à sa lécithine, le taux de cholestérol sanguin.