Le gui appelé en latin viscum album (famille des loranthacées), est une plante très recherchée aux alentours du Nouvel-An, en raison de son  aspect décoratif, mais aussi de ses vertus que l'on considère comme surnaturelles depuis des millénaires (les druides gaulois coupaient le gui avec une serpe d'or).  

Même si l'on ne croit pas à ces dernières, il faut tout de même reconnaître que cette plante est très  originale ; jugez-en plutôt :   

- tout d'abord, c'est une spécialiste de la lenteur ; ses futures fleurs, formées au début de l'été, ne fleuriront qu'au printemps suivant et les fruits,  (les baies blanches), mûriront en hiver ; leurs graines garderont leur pouvoir de germer pendant des mois si elles sont à la lumière.                                                    

La substance collante contenue dans les boules, dont on extrait la glu, est bien utile à la plante car elle permet aux  graines rejetées par les oiseaux qui consomment la pulpe, de s'accrocher solidement aux branches sur lesquelles elles vont germer. A partir de là, patience! Il faudra un an avant que les deux premières feuilles se montrent et 7 à 8 ans avant la première fleur. Il y aura encore une chance  sur deux pour que cette nouvelle plante porte des baies car il existe  des pieds mâles qui ne font que des fleurs à étamines et des pieds femelles qui ne font que des fleurs à pistil, donc qui fructifieront, (c'est une plante dioïque).  

-  ensuite, on peut constater que cette plante se joue de la pesanteur, elle pousse dans toutes les positions et ne suit absolument pas le rythme de vie de l'arbre qu'elle parasite.
Ce  n'est d'ailleurs pas un parasite total, elle puise la sève de l'arbre mais, grâce à sa chlorophylle elle peut fabriquer une partie des aliments dont elle a besoin. Il ne faut pas compter se débarrasser du gui en le coupant à ras car il a fabriqué des sortes de tiges-crampons munies de suçoirs  bien développées à l'intérieur de la branche au travers de laquelle peuvent repousser de nouveaux pieds qui fleuriront.

Le gui a des propriétés médicinales intéressantes : il lutte contre l'hypertension, l'artériosclérose, les manifestations à caractère spasmodique et même contre les ulcères.