Le houx appelé en latin ilex aquifolium est un petit arbre à feuilles persistantes très sollicité aux alentours des fêtes de fin d'année ; il appartient à la famille des aquifoliacées.

Il peut atteindre tout de même jusqu'à 10 m de haut et son remarquable port ne passe pas inaperçu lorsqu'il est planté en isolé. Il a une forme pyramidale régulière avec des branches quasiment horizontales ou retombantes.
Son système radiculaire est très dense
; ses racines charnues et blanches dégagent une odeur caractéristique comme le bois fraîchement coupé de ses branches.
Son tronc
très lisse est de couleur verte plus ou moins foncée.

Les belles feuilles sombres ,vernissées et aux bords ondulés hérissés de dents épineuses, sont bien connues pour la décoration de vitrines ainsi que pour les bouquets.
Le qualificatif aquifolium provient de la particularité de ces feuilles: aqui= aiguille ou piquant, folium=feuille.
Lorsque la plante prend de l'âge, les feuilles deviennent souvent de moins en moins épineuses ; parfois elles ne le sont plus du tout.

En mai-juin, les fleurs apparaissent ; elles sont groupées en petits bouquets à l'aisselle des feuilles. De petite taille, d'un blanc rosé par endroits, elles dégagent un agréable parfum.

Dès le début de l'automne, les fruits commencent à se colorer ; ce sont des drupes qui finissent par devenir d'un rouge éclatant.
L'effet décoratif de ces fruits aux couleurs vives tranchant sur le vert sombre du feuillage, va persister longtemps.
Par contre, dans le courant du mois de janvier, les branches du houx vont ployer sous le poids des bandes de merles et grives qui finiront par gober toutes les baies.
Rien d'étonnant si l'on trouve autant de jeunes houx sous les arbres et buissons du voisinage, la dispersion des graines par les oiseaux fonctionne très bien!

Une petite précision, si vous plantez un houx et qu'il refuse de produire des fruits près avoir fleuri, c'est qu'il s'agit d'un houx de sexe mâle. Cette plante est en fait dioÏque, certains sujets ne font que des fleurs mâles, les autres ne font que des fleurs femelles qui, fécondées par le pollen des fleurs mâles apporté par les insectes ou le vent, produisent alors des fruits.

Le houx est un arbre rustique qui pousse très bien à l'ombre ou à la mi-ombre mais, patience, sa croissance est lente.

Si l'on veut multiplier un houx qui fructifie bien, il suffit de prélever les drageons qui poussent nombreux à son pied.

Il existe de nombreuses variétés de ilex aquifolium dont certaines à feuilles panachées, d'autres à fruits jaunes, d'autres encore à très nombreuses épines, etc...
Il existe en outre près de 300 espèces de houx dont certaines ont été croisées pour donner des hybrides.

Les feuilles du houx de chez nous prises en infusion combattent le rhume et la toux.
Ilex paraguariensis donne après préparation le maté très consommé en Amérique du Sud ; il passe pour être tonique, diurétique, laxatif et décontractant de plus, il apaise la sensation de faim et stimule les fonctions intellectuelles.