logo
L'hydne sinué

aiguillons

L'hydne sinué (hydnum repandum), porte encore bien d'autres noms tels que pied de mouton, barbe de chèvre, langue de chat, etc...
C'est un champignon très commun qui présente le double avantage d'être un bon comestible et de ne poser aucun problème d'identification. Tout d'abord, malgré sa couleur claire, il est parfois difficile à repérer car, vu sa faible hauteur, il est généralement recouvert par des feuilles mortes, de la mousse ou des brindilles.
Le plus dur consiste à trouver le premier, ensuite il suffit de chercher tout autour et on a souvent la joie d'en découvrir tout un cercle. Il n'est pas rare d'en découvrir certains spécimens soudés.

Le chapeau épais, de 5 à 15 cm de diamètre, est d'abord convexe puis il s'aplatit et se creuse un peu au centre en gardant des bosselures et une marge irrégulièrement lobée (sinuée).
Sa surface claire est mate et finement veloutée, de couleur blanchâtre, crème, ocrée, parois rosâtre suivant l'âge.
La face inférieure du chapeau porte des milliers de petits aiguillons très fragiles de 1 à 2 mm environ de long, qui pendent tels des stalactites ; leur couleur évolue un peu comme celle du chapeau.

Le pied est court, épais et plein, souvent excentré ; sa couleur est plus claire que celle du chapeau.

Le champignon dégage une faible odeur fruitée, sa chair ferme et cassante est un peu amère surtout chez les sujets âgés ; elle jaunit à l'air.

La récolte d'hydnes est intéressante
car leur chair abondante et ferme est rarement attaquée par les larves, elle réduit peu à la cuisson qui lui fait perdre son amertume à condition que les sujets ne soient pas trop âgés. On peut alors se régaler en toute tranquillité puisque la confusion avec une espèce dangereuse est à écarter.


chapeau vu de dessus
Plantes de janvier 2005
plantes et météo