Le genévrier commun ou juniperus communis est un arbuste ou arbrisseau répandu dans de nombreux pays d'Europe, d'Amérique du Nord et même d'Asie ; on le trouve généralement en sol calcaire, dans les broussailles, les bois, les forêts ou les landes ; il appartient à la famille des cupressacées.

Suivant les sujets, il peut avoir un port étroit et atteindre 15 m de haut, ou bien, plus ou moins étalé.
Les rameaux sont souples et l'écorce grise et fine finit par brunir et se desquamer en lanières.
Les feuilles sont des aiguilles rigides, pointues et piquantes de couleur vert-glauque et dont la face supérieure présente une bande centrale blanchâtre. Elles sont fixées à la tige par trois, formant un verticille.

Les fleurs, sont groupées en petits amas globuleux à l'aisselle des aiguilles. Le genévrier étant dioïque, les fleurs mâles jaunâtres sont portées par des sujets différents de ceux qui produisent les fleurs femelles verdâtres qui donneront des fruits.

Ces fruits ( chez cette famille de plantes sont appelés galbules), ont l'aspect de baies, d'abord vertes puis après 2 à 3 ans, suivant la rigueur du climat, noir bleuté à maturité,
contiennent 3 graines. Leur pulpe est très aromatique.




Les "baies" de genévrier sont utilisées pour la fabrication de boissons alcoolisées comme le gin ou le genièvre.
On leur prête des vertus médicinales : toniques, diurétiques, sudorifiques et stomachiques.
Elles servent également à aromatiser des préparations culinaires comme la choucroute.
Le bois de cet arbuste à croissance lente est dur, brun-rougeâre et à grain fin, d'où son utilisation en marqueterie ; il dégage une odeur particulière (celle des crayons en genévrier américain).

Il existe des variétés de juniperus communis, plantées pour leur valeur décorative, certaines ont un port étroit et colonnaire, d'autres sont naines, rampantes ou à feuilles dorées.
Le juniperus oxycedrus dont les feuilles piquantes présentent 2 bandes blanches est une espèce méditerranéenne qui produit des fruits bruns appelés cades dont on extrait une huile médicinale.
Les juniperus sabina ont des feuilles non piquantes, en écailles comme le cyprès ; ces espèces produisent des fruits très toxiques.