lagerstroemia

Le lagerstroemia indica, appelé couramment lilas des Indes (comme le melia azerderach), est un arbuste originaire de Chine ou de l'Inde ; il appartient à la famille des lythracées.

Cette plante atteint 7 à 8 m dans de bonnes conditions, son port naturel est est étalé et arrondi.
Les jeunes tiges sont quadrangulaires et le tronc arrondi constitue un élément décoratif avec son écorce lisse de couleur rougeâtre ; il a tendance à se desquamer par plaques, découvrant des plages claires et lustrées.

Les feuilles caduques sont petites, coriaces, d'un beau vert brillant ; elles sont fixées par un court pétiole de façon opposée. Deuxième élément décoratif :le feuillage prend à l'automne de très belles couleurs où le rouge cuivré domine.

Le grand spectacle est pour l'été, lorsque les fleurs s'épanouissent.
Leurs couleurs sont lumineuses: blanc, rose, lilas ou pourpre suivant les espèces ou variétés.
Ces fleurs sont groupées en inflorescences du type panicule qui sont nombreuses et de taille importante, à tel point qu'elles masquent parfois le feuillage.
Les 6 pétales de chaque fleur sont rétrécies à la base et crépues.

A ces fleurs succédant des fruits qui sont des capsules s'ouvrant à maturité et contenant des graines ailées qu'il faut tenir hors de portée des enfants en raison de leur action narcotique.

Le lagestroemia ne se développe et ne fleurit correctement que dans le Midi et l'Ouest de la France où il peut disposer de suffisamment de chaleur et d'ensoleillement, mais il lui faut aussi de l'humidité atmosphérique.
Il préfère également un sol assez riche, non calcaire et sans humidité stagnante ; il ne supporte pas le sel mais résiste tout de même à la pollution atmosphérique.
On peut le tailler en hiver puisque les fleurs se forment sur les nouvelles pousses.
Par ailleurs, il faudra craindre des maladies telles que l'oïdium ou la rouille.

La multiplication est possible par marcottage, bouturage ou semis qui ne conserve pas les particularités de la plante d'origine.

IL existe d'autres espèces originaires principalement d'Asie ainsi que des hybrides.

Le bois de cet arbuste est dur, rougeâtre et à grain très fin, on l'appelle bungur.

La racine, l'écorce et les feuilles sont utilisées en Inde à des fins médicinales.