>laiteron des champs

Le laiteron des champs ou sonchus arvensis est une mauvaise herbe vivace qui pousse dans les prairies et les champs cultivés, il appartient à la famille des composées (astéracées).

Cette plante qui atteint 80 cm à 1,50 m de haut, possède une tige dressée et peu ramifiée, couverte de poils espacés dans sa partie supérieure. La cassure de cette tige creuse provoque un abondant écoulement de suc blanchâtre dont l'aspect laiteux justifie le nom du laiteron.
Les feuilles glabres, vert brillant sur le dessus et de dimension importante, sont lancéolées, leur limbe présente des découpures pennées qui se terminent par une épine molle ; elles embrassent la tige par deux lobes.

La floraison qui débute en été, se poursuit jusqu'en hiver si le temps le permet.
Les capitules jaune doré, mesurant de 3 à 5 cm, sont groupés en corymbes lâches. Les fleurs du capitule (on dit encore les fleurons), sont munis de ligules dont les plus longues sont en périphérie.
L'involucre est constitué de nombreuses bractées vert sombre, disposées sur plusieurs étages ; elles portent, ainsi que le long pédoncule, des poils glanduleux clairs.

Les fruits sont des akènes elliptiques striés, de couleur brune ; une aigrette les prolonge comme ceux du pissenlit.

Bien que ces graines soient nombreuses, elles germent assez rarement mais la plante se multiplie très facilement de façon végétative grâce à sa partie souterraine qui forme des sortes de rhizomes horizontaux émettant de nouvelles pousses. Une sorte de colonie ne tarde pas à se former et tout cela rend le laiteron difficile à éliminer.

On peut donner le feuillage à manger aux animaux (lapins) et le suc passe pour soigner la goutte.

Il existe 70 espèces de laiteron dont :
- sonchus asper ou laiteron rude, plante annuelle grisâtre
- sonchus maritimus de petite taille, qui pousse sur la littoral
- sonchus palustris qui peut atteindre 2,50 m et vit dans les lieux humides.

laiteron fleurs