laurier-rose


Attention : le laurier-rose est toxique !

Le laurier-rose, qui s'appelle en latin nerium oleander, très courant dans la végétation ornementale du Midi de la France, pousse naturellement dans les pays méditerranéens ; il appartient à la famille des apocynacées.

Ce grand arbuste forme une touffe de branches dressées mais souples pouvant atteindre 3 à 5 m de haut. Chaque division de la tige donne 3 nouvelles tiges secondaires.

Les feuilles persistantes, longues et lancéolées, quasiment sans pétiole, sont coriaces ; elles résistent à la sécheresse .

Les belles fleurs se montrent en abondance tout l'été et au delà, si la température le permet. 
Leur forme rappelle celle de la pervenche et leur couleur peut être rose, saumonée, pourpre, jaune ou blanche suivant les variétés.
Elles sont groupées en inflorescences du type cyme.

Des fruits, ressemblant à des gousses, leur succèdent, ils contienent des graines munies de poils plumeux .

Cet arbuste très décoratif est très rustique dans les régions à climat favorable ; il accepte tous types de sols.
Une taille sévère ne lui nuira pas.

Dans les régions à climat relativement froid, il suffira de cultiver le laurier-rose en pot et de le mettre à l'abri pour l'hiver.

On peut le multiplier par bouturage, marcottage ou à la rigueur par semis.