La lépiote élevée ou macrolepiota procera est aussi appelée coulemelle ; ce remarquable champignon visible de loin, pousse dans les prés, les bois clairs, les bords de routes les jachères, surtout en sol humeux et non calcaire.

Un de ses principaux caractères distinctifs est sa taille qui peut dépasser 35 cm de haut et fait de lui le plus grand champignon que l'on trouve chez nous.

Le chapeau
a une forme d'abord sphérique, puis ovoïde, conique et enfin étalée en parasol ; il peut alors mesurer plus de 30 cm de diamètre.
Il est recouvert d'écailles pelucheuses sombres disposées concentriquement à partie du faible mamelon central ; elles contrastent avec le fond clair du chapeau.
Le nom lépiote vient de lepis qui signifie écaille.

Les lamelles très serrées sont séparées du pied par un sillon, leur couleur varie du blanc au crème plus ou moins sombre avec l'âge.

La chair est molle, d'odeur et de goût agréables, rappelant celui de la noisette.

Le pied très élancé s'élargit en bulbe à sa base, il est muni d'un anneau épais qui finit par devenir coulissant.
Sa surface est recouverte de mouchetures brunes ; il est creux et de consistance très fibreuse.

Cette lépiote fait partie des champignons comestibles, il est même considéré comme excellent par certains ; il vaut mieux cependant consommer de jeunes sujets en se limitant au chapeau.
En raison de la présence possible d'autres espèces de lépiote qui peuvent s'avérer toxiques et même mortelles, il est recommandé de ne cueillir que des sujets de plus de 15 cm de hauteur.

Aspect dit en baguette de tambour (ou de cymbale)