logo
graph mai 07
Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Au mois d'avril estival qui vient de passer, a succédé un mois de mai, qui, sans être frais, s'est déroulé sous un ciel chaotique et a été particulièrement humide.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de mai des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Mail 2007
11,85°
7,5°
21,21°
30°
16,53°
180,5 mm
moyenne des 29 dernières années
10,3°
4,16°
21,02 °
28,83°
15,69°
89,07 mm

Les températures sont donc à 1° environ au dessus de la moyenne et il est tombé presque 2 fois plus d'eau que d'habitude.

Les minimales sont en hausse de 3° par rapport à celles du mois précédent ; elles ont varié entre 7,5° et 17°.
Les maximales sont restées quasiment au même niveau que celui d'avril.
Les valeurs extrêmes sont 12,5° et 30°.
Le soleil ne s'est montré toute la journée que 3 fois, le reste du temps, le ciel a été plus ou moins chargé en nuages.
Le vent d'ouest a soufflé de façon notable pendant 10 jours, parfois de façon très violente quand il accompagnait les orages.
Les précipitations, réparties sur 18 jours, ont apporté 180,5 mm d'eau ; il a même neigé sur les sommets pyrénéens.

A part pour la semaine du 6 au 13, où l'anticyclone des Açores est venu protéger notre pays, donnant un temps sec et ensoleillé, ce sont des passages perturbés et orageux qui ont balayé la région.
Les températures nocturnes, en raison de la couverture nuageuse, n'ont pas franchement baissé mais dans la journée, l'air est souvent resté assez frais, surtout dans la deuxième moitié de mois.
En ce début de juin, la protection anticyclonique et l'arrivée d'air plus chaud ne paraissent pas imminentes.

A la campagne, les champs de céréales couchées par les orages sont majoritaires, par contre, les jeunes pieds de maïs (dont on avait commencé à arroser les semis) et ceux de tournesol, en pleine croissance, ont une belle couleur.

Les pluies répétées ont gâché la récolte des cerises, peu nombreuses cette année ; les étourneaux se sont acharnés sur celles qui restaient.
Les pommiers et poiriers portent également peu de fruits ; seuls, les pruniers semblent pour l'instant bien productifs.
Au potager, le cap des saints de glace a été franchi sans dégâts, les températures sont restées clémentes.
Après ces 18 journées pluvieuses, il reste à craindre les maladies cryptogamiques
ainsi que les attaques de ravageurs (limaces, pucerons ...). Par contre, pas de souci pour l'arrosage mais il ne faudra pas se laisser déborder par les "mauvaises herbes".

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de mai des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >15°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou>25°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2007
180,5
2001
     
34,5
1999
12,5
8,5
6 (1)
1989
24,1
14
17,98
19,5
1986
0;5
1984
7
0 (2)
17,1
0 (3)
24
12
(1 )comme en 2000 ; (2) comme en 2004, 1998, 1991, 1988, 1987, 1982, 1981, 1980, 1979 ; (3) comme en 1980

Mai 2007 a donc été un mois très pluvieux (record depuis que j'effectue des relevés) ; de forts orages ont parfois provoqué des inondations ,comme dans la vallée de la Lèze.
Les températures nous ont paru parfois fraîches mais globalement la moyenne mensuelle est au dessus de la norme.

Le problème du manque d'eau a perdu de son acuité ; il restera à connaître le niveau des lacs de retenue et celui des nappes.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo