logo


Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Enfin de la douceur, du soleil et fini l'humidité quasi permanente que nous avons connue en avril ; ce mois de mai nous a installés dans un régime quasi estival, surtout vers la fin.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de mai
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
nbre de jours où maxi= oou >25°
t.moyenne du mois
pluviométrie
mai 2009
12,2°
4,7°
22,19°
28°
8
17,20°
48 mm
moyenne des 31 dernières années
10,38°
4,1°
21,07°
28,8°
7,8
15,75°
87,2 mm

La température moyenne se situe donc à près de 1,5° au dessus de la norme et il a plu environ 2 fois moins que d'habitude.

Les minimales ont fait un bond de 6° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre 4,7° et 18,8°.
Les maximales ont également énormément progressé (de 6°)
avec des valeurs extrêmes de 15,9° et 28°.
Le soleil s'est montré davantage, il a brillé pendant 9 journées entières et comme il a été toujours un peu plus haut dans le ciel, les températures ont facilement grimpé.
Le vent de secteur Ouest et le vent d'autan se sont partagé le temps d'activité, avec, pour ce dernier des moments de plus grande vigueur.
Les précipitations , réparties sur 9 jours, ont apporté 48 mm d'eau.
Depuis 31 ans, il y a eu seulement 4 mois de mai plus secs : en 1998 avec 43,5 mm, en 1989 avec 19,6 mm, en 1986 avec 20 mm et en 1982 avec également 20 mm.

Côté ciel, à plusieurs reprises, notre pays a été soumis à des remontées d'air plus ou moins perturbé venant du Sud : d'Espagne ou plus récemment de Tunisie.
Pas étonnant donc que les températures aient été aussi agréables ; par contre dans certaines régions, la rencontre de cet air avec de l'air plus frais venant du Nord-ouest, a généré de forts orages assortis de chutes de grêle parfois dévastatrices.
En fin de mois, la protection anticyclonique paraît prédominante.
En ce qui concerne les événements du mois en rapport avec la météorologie, il faut rappeler en début de mois les pluies diluviennes en Martinique, les gros incendies en Californie et les importants orages de grêle dans le Sud-ouest de la France.
En fin de mois, la grêle a frappé dans notre région mais notre petit secteur a été épargné.

En ce début juin, dans les campagnes, les grains du colza gonflent dans les gousses, les pois sont en fleur, les pieds de tournesol grandissent et le maïs est à peu près partout sorti de terre.
Avec l'humidité des mois précédents, les pâturages sont hauts et bien fournis, le foin sera abondant.
Dans les jardins le ronflement des tondeuses est toujours aussi présent.
Ce mois a été celui des premières cerises, souvent rares et s'abîmant vite.
Au potager, les travaux sérieux battent leur plein, là aussi, il faut veiller à prendre les mesures nécessaires à la prévention ou au traitement des maladies.
En fin de mois, avec le vent, le soleil et la faible pluviométrie, les corvées d'arrosage deviennent nécessaires.


Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de mai des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >15°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou>25°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2009
8
2007
180,5
2001
     
34,5
1999
12,5
8,5
1989
24,1
14
17,98
19,5
1986
0;5
1984
7
0 (2)
17,1
0 (3)
24
12
(1) comme en 2008, 2004, 1998, 1991, 1988, 1987, 1982, 1981, 1980, 1979 ; (3) comme en 1980

Nous venons donc de vivre un superbe mois de mai doux et peu humide qui nous a donné l'occasion (pour ceux qui le peuvent), de profiter de la nature, en particulier, des belles et abondantes floraisons, souvent très odorantes comme celle du robinier ou du rosier.

En ce qui concerne la quantité totale d'eau tombée depuis le début de l'année, nous en sommes actuellement à 366,5 mm alors que la valeur moyenne depuis 1979 est de 362 mm.
Les températures élevées de ce mois ont rapidement amenuisé les réserves du manteau neigeux des Pyrénées, provoquant la montée des niveaux des rivières.
Il reste à savoir ce que nous réservent les mois d'été à venir.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo